LADY KUAN YIN – Posez un nouveau monde, ne détruisez pas l’ancien. Vos énergies visent à construire !

Posez un nouveau monde, ne détruisez pas l'ancien – Presse Galactique

https://pressegalactique.com/2022/01/13/posez-un-nouveau-monde-ne-detruisez-pas-lancien/

Canalisation publique du 4 janvier 2022 par Sylvain Didelot, retranscrite par Marie-Claire.

Âmes de Lumière et d’Amour, bonsoir. Je suis Lady Kuan Yin. Mon rôle, sur votre plan et dans votre espace, est de vous libérer, de vous libérer de vos pleurs, de vous libérer de votre tristesse, de vous libérer de certaines angoisses, de vous libérer de certaines peurs.

Comment est-ce que je fais cela ? En étant d’abord proche de vous, en m‘associant en compassion avec chaque chose que vous vivez. La gestion émotionnelle est quelque chose qui vous aide à avancer, et qui ne doit pas vous arrêter, qui ne devrait pas vous arrêter.

Alors, certains êtres comme moi, comme l’archange Chamuel, comme l’archange Michaël aussi parfois, certains saints, sont là pour vous laisser vivre ces émotions de manière sensée et juste.

Pour beaucoup d’entre vous, quand vous vivez une émotion, le premier signal émotionnel ne vous suffit pas. Alors vous générez, réamplifiez encore et encore, et encore, et encore, ces signaux émotionnels, de manière futile, inutile, bien souvent.

Chères âmes, c’est un petit peu comme si vous amplifiiez la lumière nécessaire dans une pièce par dix. Vous finissez par être aveuglés par la lumière qui devait juste éclairer l’endroit. Celle-ci devient trop forte et alors vous êtes éblouis. Alors, mon rôle est de restabiliser cette lumière, de restabiliser ces émotions, et de faire en sorte que vous réussissiez à voir la scène, à voir ce qui se joue, sans trop l’exposer, sans être éblouis par vos propres émotions, car si dans la pièce la lumière est trop forte, vous finissez par regarder la lumière trop forte plutôt qu’à percevoir ce qui est autour. Je n’exprime pas ici bien sûr le mot de lumière en opposition à quoi que ce soit d’autre, mais juste comme un exemple.

Ainsi, quand vous percevez trop d’émotion, quand la charge émotionnelle vous semble trop forte, je vous invite à m’appeler, je vous invite à me percevoir, à me recevoir.

Beaucoup m’appellent en disant : « Lady Kuan Yin, je te dépose ma tristesse. » A ce moment-là je diffuse, je transforme votre émotion et la recycle. Je la redonne à ceux qui ne vivent pas d’émotion, car celui qui ne vit aucune émotion, ne peut se diriger ailleurs que là où il est. Donc les émotions sont nécessaires, et pour ceux qui en éprouvent trop, je redistribue à ceux qui n’en éprouvent pas assez.

C’est un peu difficile à entendre et à comprendre peut-être pour certains d’entre vous. Vraiment ici, vous êtes invités à votre propre maîtrise, une maîtrise simple, une maîtrise tranquille. De ce fait, ces champs d’émotions sont à gérer.

Si l’émotion est provoquée à l’extérieur de vous ou par un évènement extérieur de vous, comprenez ceci, vous avez le contrôle et le pouvoir de vos émotions. Autrement dit, si vous accordez du pouvoir à quelqu’un, à quelque chose, à des circonstances, c’est à ce don de votre énergie qu’est due la surcharge émotionnelle. Donc la solution, effectivement, de la gestion émotionnelle, c’est le recentrage de vos énergies vers un but, vers une envie à l’intérieur de vous, et de vérifier que ce que vous vivez sert ce but ou sert cette envie, qui peut changer, qui peut évoluer.

Est-ce que pleurer ici, sert mon but ? Est-ce qu’avoir peur, ici, sert mon but, mes valeurs ? Si la réponse est non, là aussi, confiez-moi cela, car en vérité, la réponse ne peut être que oui.

Quand ce que vous ressentez est trop fort, cela ne sert pas vos valeurs la plupart du temps. Et quand ce que vous ressentez est faible, cela permet un ajustement, un ajustement par rapport à soi, ainsi qu’un ajustement par rapport à l’autre peut-être, de regarder à qui vous avez accordé trop de pouvoir, parfois à vous, parfois à l’autre. Avez-vous trouvé la bonne moyenne entre votre désir et l’autre désir ? Si vos désirs profonds sont les mêmes, vos désirs dans la forme ne le sont souvent pas.

Ainsi, ce que j’essaie de dire c’est qu’aucune émotion ne vous aidera pas à avancer, à vous poser cette question du « est-ce que ce que je vis m’amène vers mon plus grand moi, ma plus grande valeur, mes plus grandes énergies, mon plus grand but ? » Ne vivre aucune émotion fait que vous ne vous les posez pas ces questions. Vous restez dans une espèce de confort, de stabilité finalement fausse. En revanche, vivre trop d’émotions, cela vous ramène toujours à croire que le coupable c’est vous, le responsable c’est vous. Il n’y a pas de coupable et pas de responsable bien sûr dans l’énergie, mais c’est ce que pense votre égo, le personnage qui vit dans cet espace et dans ce temps, il se sent coupable, il se sent responsable, mais parce qu’il a accordé à quelqu’un le fait de le rendre ou la rendre coupable ou responsable.

En déplaçant ce pouvoir de vous déstabiliser, vous recentrez votre énergie sur : « Est-ce que cela sert mon plan ? Est-ce que cela sert la cause ? » et « Suis-je prêt à défendre ce plan ? Suis-je prêt à défendre cette cause ? » Pas défendre en termes de bataille, mais à continuer à œuvrer, à ne pas lâcher vos objectifs, car c’est ici une des vertus de la Lumière, que de rester stable jusqu’à ce qu’elle ait atteint son objectif.

Si vous changez d’objectif par peur ou par déstabilisation émotionnelle, alors votre capacité à aimer le but même n’est pas suffisante. Vous manquez d’amour de vous-même, vous manquez d’amour du but, vous manquez d’amour de ce que vous faites, ce que vous êtes. C’est cet amour-là qu’il faut renforcer quel que soit l’endroit où vous êtes. Si vous vous aimez vraiment, vous ne serez pas, quasiment pas déstabilisé, juste suffisamment pour faire quelques réajustements, mais vous ne serez pas déstabilisé au quotidien, vous ne serez pas déstabilisé en permanence.

Soyez conscients, frères, sœurs, vos sentiments, vos émotions, ont le pouvoir et l’énergie d’effectuer ces petites corrections.

Mais encore une fois, je suis venue ce soir pour vous rappeler que si vous avez trop d’émotions, si vous ressentez un flux d’émotions que vous n’arrivez pas à gérer, confiez-les-moi. N’ayez aucun doute sur ma présence. Je saurai recueillir vos plus grandes peurs, vos plus grandes larmes. Je saurai les transformer, les convertir, en utilisant pour cela des énergies qui vous dépassent, qui sont des champs d’information d’amour, qui sont des champs d’information de tolérance, qui sont des champs d’information de compassion, toutes ces vertus que vous allez apprendre à développer de manière temporelle, tranquillement et doucement.

Chères âmes, cette année est une très grande année pour travailler cela, pour œuvrer dans cette énergie de transformation des énergies des émotions. N’entrez pas dans la colère. Entrez dans l’action juste, c’est-à-dire celle qui vous mène à votre souveraineté.

Posez un nouveau monde, ne détruisez pas l’ancien. Vos énergies visent à construire.

Si vous cherchez trop à détruire humainement, ce qui arrivera c’est que la nature vous montrera que vous êtes dans un processus de destruction. En conséquence, elle se montrera elle-même dans un processus de destruction. Et si vous montrez un processus de construction, elle montrera un processus de construction. La nature ne cherche pas à vous donner des leçons, elle ne fait que vous répéter, vous montrer ce que vous êtes de manière unitaire sur la Terre.

Mon dragon peut agir de planète en planète, et pour ma part personnelle, j’agis d’individu en individu, de groupe en groupe, de conscience en conscience. Nous avons chacun notre travail.

Réunissez-vous pour la paix et l’amourNe soyez pas dans la crainte de ce qu’il se passe ou va se passer, mais dans la confiance que cela ne peut vous mener qu’à la paix, qu’à l’amour, qu’à la joie, en gardant cette souveraineté, cette fraternité.

Nous allons reprononcer ces mots souvent cette année. Ne nous en veuillez pas, mais c’est la clef nécessaire d’évolution de ce plan, qui ne peut retourner à ses égarements sans perdre ce temps d’incarnation. Oh vous ne pouvez pas vraiment perdre du temps, vous « avez droit » à autant d’incarnations que vous voulez, mais vous avez souhaité vous-même accélérer le processus. En conséquence, l’accélération de ce processus passe par un champ émotionnel, un peu plus grand, un peu plus puissant, un champ qui teste, un champ qui vous oblige à quitter le confort, la croyance de maîtriser.

Retournez à cette humilité, à votre humanité, à votre divinité, en collaboration visible, invisible, terrestre, extraterrestre, tout se fera. Tout se fera, pour peu que vous y soyez prêts, pour peu que vous lâchiez prise de l’idée d’être un peuple qui maîtrise et contrôle mais un peuple qui s’adapte, qui sait évoluer, qui sait vivre avec. Vous êtes bénis en cela, cette expérience est bénie.

Nous vous aiderons. Nous vous assisterons. Nous veillons à l’accouchement planétaire et il est beau, il est merveilleux cet enfant qui ne peut que naître maintenant à la Lumière et à l’Amour. Alors ne vous fiez pas aux contractions divines. Fiez-vous à la Joie d’être l’Œuvre vivante elle-même. Beaucoup, beaucoup, beaucoup d’entre vous verront le monde dont je parle aujourd’hui.

Frères et sœurs de Lumière, âmes d’Amour, la bénédiction divine est sur vous. Je vous aide. Nous vous aiderons à traverser ce pas, votre souhait.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  ce site  https://sylvaindidelot.com
  • que vous mentionniez le nom de Sylvain Didelot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *