Pensée du vendredi 3 février 2017 ! Omraam Mikhaël Aïvanhov

« Vous rencontrez une personne pour qui vous éprouvez de la sympathie, de l’amitié, ou même de l’amour… et ces sentiments sont réciproques. Si vous voulez qu’ils durent, apprenez à en doser les manifestations. Même pour les meilleures choses le manque de mesure est dangereux.
Bien sûr, on est tenté de donner tout de suite libre cours à son affection : des lettres, des rencontres, des cadeaux, des baisers… Mais c’est trop. Très vite on est saturé, comme si on avait trop mangé, et à la première occasion on se rejette.
Pour garder toute sa vie de bonnes relations avec les êtres qu’on apprécie, qu’on aime, il faut observer la mesure ; sinon, même avec les meilleures personnes du monde, ça ne peut pas durer. Ce sont là des subtilités psychologiques qu’il est nécessaire de connaître si on ne veut pas risquer des déceptions. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov