Un nouveau sas vibratoire change la vitesse de manifestations de la réalité !

Un nouveau sas vibratoire change la vitesse de manifestations de la réalité  – Presse Galactique

https://pressegalactique.com/2021/10/29/un-nouveau-sas-vibratoire-change-la-vitesse-de-manifestations-de-la-realite/

par Delphine ORIEUX

Voilà que la Terre est rentrée dans un sas vibratoire, qui se manifeste par le fait que tout être vivant se retrouve face à ses émotions. L’accélération des particules entraîne une manifestation quasiment instantanée de la vibration (proportionnellement à l’échelle de la planète). Ainsi seule la vérité vibratoire peut s’exprimer dans l’alignement juste avec l’esprit divin.

Tout ce qui n’est pas aligné, soit tout ce qui ne vibre pas haut, n’a plus de champs de possibilité dans sa manifestation. Donc la vie met chaque être vibrant face à ses propres émotions, pour que ce qui n’est pas aligné soit mis en évidence. Si un être vibre des émotions denses, il est mis face à sa propre densité, qui va se manifester quasiment instantanément. La vie pousse à montrer patte blanche, car presque plus rien ne peut être caché. Presque, car il reste à l’échelle des humains et des animaux, un tout petit décalage dans la manifestation. Un peu comme le délai qui s’écoule entre le tonnerre et l’éclair, plus le temps diminue, plus cela montre la proximité de l’orage. L’orage est quasiment au-dessus de notre tête, à peu de temps près.

C’est un champ d’énergie qui agite les particules du fait de l’accélération de l’avancée de la galaxie à travers un vortex d’énergie qui la conduit dans un espace plus éloigné, comme un raccourci à travers l’espace et le temps, qui constitue comme un déplacement quantique dans le tissu énergétique que constitue l’espace (comme une sphère qui constitue l’ensemble des multivers).

Prenons un morceau de nous-mêmes et frottons-le à une vitesse tellement élevée, que nos yeux ne s’apercevraient même pas du mouvement effectué, cela arracherait des électrons et le déplacement de ces électrons, se ferait de manière quasiment instantanée, ce qui provoquerait un déplacement instantané des atomes dont les électrons ont été arrachés. Plus la vitesse de frottement est grande, plus une quantité d’atomes est impactée, plus cela permet le déplacement d’un corps entier. À l’échelle de l’humain, on s’aperçoit de l’électricité statique, à l’échelle d’une galaxie ce sont des trous dans l’espace, qui permettent le déplacement des corps célestes.

Ces trous permettent la circulation dans le sens inverse de la matière. Si la matière se densifie dans un sens, elle perd de sa substance dans le sens inverse. Ce sens est déterminé par l’accélération des particules dans un processus de matérialisation ou de dématérialisation. Dans les deux cas, lorsqu’il y a accélération, il y a déplacement des atomes, qui par ailleurs se rematérialiseront lorsqu’ils seront à nouveau dans le bon sens de circulation.

Lorsqu’un astre est densifié, il crée une force d’attraction forte autour de lui, qui attire à lui toute particule. Le trou étant un vortex d’accélération des particules dans le sens opposé permet à toutes particules qui y rentrent de sortir de cette force d’attraction de l’astre pour être aspirée par ce vortex et être déplacée ailleurs.

Ainsi cet ailleurs se situe à plusieurs endroits dans l’espace, dans un endroit, puis un autre, puis encore un autre. Car la distance de déplacement des particules est orientée selon la vitesse de déplacement. La vitesse étant variable, selon les endroits du vortex, le point d’arrivée sera variable selon le point de sortie du vortex atteint par la particule en déplacement.

Les courants circulent selon ces différents vortex dans l’espace. Ainsi le temps qui lui est une perception d’un corps par rapport à un déplacement effectué, varie selon la vitesse de déplacement. Le temps linéaire, passé, présent et futur est totalement déstructuré quand la vitesse est élevée, car les vitesses étant élevées le déplacement est plus rapide que la perception du temps. Prenez la formule  « temps=distance/vitesse », pour une distance fixe, et un contrôle de la vitesse, que vous élevez très haut, la perception du temps sera dérisoire, voir quasiment instantanée dépassée un certain seuil de vitesse (celle de la lumière).

Les déplacements dans le temps, ne sont pas un secret, c’est de la science. Seule la spiritualité permet à la science d’être employée à bon usage. La maîtrise des lois de l’univers, apporte de la sagesse et l’envie de servir la source, soit l’amour de tout ce qui est. De par la loi du libre arbitre, les lignes de temps sont modifiées seulement en accord avec les êtres. Quand on comprend, par amour pour Soi et pour tout ce qui est, que l’on est maître à bord de ses vibrations, la science vient à nous et nous permet d’utiliser les lois à bon escient, pour construire des lignes de temps qui servent la source de toute vie. Nulle technologie terrestre ou non terrestre ne vient à notre secours, c’est la qualité vibratoire qui détermine la direction que l’on prend dans sa vie.

Ce sas vibratoire nous met donc face à notre qualité de vibration, et de par les rapides manifestations qui en découlent, nous n’aurons nul autre choix que de conscientiser ce que l’on vibre, pour l’ajuster et réaligner la vibration de notre personnalité à celle de notre esprit divin.

La fuite par rapport à ses émotions paraît inévitable, car les manifestations de nos vibrations s’expriment quoi que l’on fasse. La tension qui en découle ne peut nous faire que lâcher toute résistance ou nous faire disparaître dans une tout autre réalité, en accord avec la vibration que l’on émet.

Source: https://ouvrir-son-coeur.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *