Reportage : Sucre ou graisse? Lequel est le pire ?

sucre-graisses

http://www.arte.tv/arte_vp/index.php?json_url=http%3A%2F%2Farte.tv%2Fpapi%2Ftvguide%2Fvideos%2Fstream%2Fplayer%2FF%2F053418-000_PLUS7-F%2FALL%2FALL.json&lang=fr_FR&config=arte_tvguide&rendering_place=http%3A%2F%2Fwww.arte.tv%2Fguide%2Ffr%2F053418-000%2Fsucre-ou-gras-lequel-est-notre-pire-ennemi%3Fautoplay%3D1&share=1

Sa famille a arrêté de manger du sucre pendant un an, et voici ce qui s’est passé !

lesucre

Retrouvez ce livre sur amazon : [amazon text=Le sucre cet ami qui vous veut du mal&asin=http://www.amazon.fr/Le-sucre-ami-vous-veut/dp/286839826X/ref=sr_1_5?ie=UTF8%26qid=1408185002%26sr=8-5%26keywords=le+sucre]

http://www.espritsciencemetaphysiques.com/famille-arrete-manger-du-sucre-an-voici-ce-sest-passe.html

Comment se déshabituer du goût du sucre ? fuir les produits industriels

gateausucre

Pour notre santé et pour garder la ligne, voici quelques conseils pour se déshabituer du goût du sucre, cet ami qui ne nous veut pas que du bien.

Je ne sucre plus mes boissons

Café, tisane, thé : on diminue petit à petit la quantité de sucre ajouté, de 2 ou 3 morceaux, on passe à 1, puis 1/2, enfin, jusqu’à les boire nature !.

Si cela paraît trop amer, surtout pour le café, il faut essayer d’autres marques que celle habituellement consommée, et on le prépare plus ou moins fort, jusqu’à trouver le dosage adéquat. Pour le thé et les tisanes, on recherche les variétés les moins amères et les versions aromatisées.

Au début cela n’est pas facile, mais prenez votre temps pour vous déshabituer du goût du sucre.

Je privilégie le sans sucres ajoutés 

Cette mention encadrée par la loi signifie que le produit (jus de fruit, yaourt, compote…) n’a pas subit d’ajout de sucres (saccharose, fructose, sirop de glucose) lors de sa fabrication. Il faut vérifier dans la liste des ingrédients que ceux-ci n’ont pas été remplacés par des édulcorants, et ne pas confondre « sans sucre ajoutés » et « allégé en sucre« . Un exemple, les compotes allégées en sucre contiennent quand même du sucre ajouté, mais moins que dans une compote normale.

Celles sans sucre ajouté ne contiennent que celui déjà présent dans la pomme.

Je consomme le moins possible les produits sucrés du commerce

Barres chocolatées, glaces, bonbons, pâtes à tartiner, gâteaux industriels, confitures, desserts lactés, patisseries… la liste des produits sur-sucrés est longue !. Comme il nous est impossible de gérer la quantité de sucre qu’ils contiennent, il faut les éviter purement et simplement.

Là aussi, c’est dur de s’en passer. Au début, on s’autorise ponctuellement leurs versions édulcorées.

Je me désaltère à l’eau

Les autres boissons regorgent de sucre qui, sous forme liquide et en l’absence de fibres, provoquent un pic d’insuline.

Vous trouvez l’eau trop fade ?

On aromatise la carafe avec des écorces d’agrumes (orange, citron pamplemousse bios), des herbes fraîches (menthe, lavande, citronnelle) ou des épices (cannelle, badiane, bâtons de vanille). Et on prépare soi-même ses jus avec des fruits entiers, à la centrifugeuse, sans oublier que cela correspond à une des deux portions de la journée.

Le saviez-vous ?

Boissons light ou sans sucre, chewing-gums sugar free… comment être sûr qu’ils sont vraiment sans sucre ?

Ces mentions indiquent que le produit ne contient pas de saccharose. En revanche, il peut y avoir d’autres glucides, parfois aussi énergiques.  » Sans sucre  » signifie souvent  » sans sucre ajoutés « . Un jus d’orange sans sucre ajouté, par exemple, reste un aliment sucré par le fruit lui même.

Pour être absolument certain qu’un produit ne contient vraiment aucun sucre, ayez le réflexe de décoder son étiquette. C’est-à-dire, une vraie boisson sans sucre contient… 0 % de sucre et de glucides.

Si l’étiquette indique fructose ou sorbitol, c’est que le produit est sucré.

Si l’étiquette mentionne E950 ou E951, c’est qu’il contient un édulcorant.

Source :   http://www.nutrition-votre-sante.fr/comment-se-deshabituer-du-gout-du-sucre-fuir-les-produits-industriels-a108742080

OMS : la consommation de sucre doit être drastiquement diminuée……

sucre1

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime qu’une consommation de sucres ajoutés (« sucres libres« ) représentant moins que 5% de l’apport calorique quotidien serait optimale. Elle reconnait toutefois qu’il est plus réaliste de viser l’atteinte de la recommandation actuelle, émise en 2002, qui est que ces sucres représentent moins de 10% de l’apport calorique.

Lire la suite : http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2014-03-05/alimentation-sucre-recommandation-oms

10 alternatives naturelles au sucre blanc !

Little heap of white and brown sugar cubes on a wooden surface

D’après les nutritionnistes, nous avons besoin chaque jour d’environ 90 grammes de sucre. Cette quantité peut être atteinte avec une alimentation normale. Une nutrition équilibrée excluent donc les bonbons et les boissons sucrées qui représentent un surplus. Selon l’>Organisation Mondiale de la Santé, la consommation excessive de sucre serait la cause des caries dentaires, du diabète et de l’obésité.

Une surdose augmente la somnolence (typique après le repas), provoque des sautes d’humeur qui mènent à un besoin inconscient de prendre plus de sucre et pousse à l’irritabilité, engendre des malaises tels que la production de gaz intestinaux; la tension abdominale et l’altération de la flore bactérienne. Les dernières recherches scientifiques établissent un lien entre l’apport disproportionné de sucre et les maladies telles que le cancer, les ulcères et un certain inconfort psychologique.

 

Lire la suite sur http://www.toutvert.fr/10-alternatives-naturelles-au-sucre-blanc/