La nourriture est une base importante pour l’élévation humaine !

vava-350x350

Plus l’homme s’élève et plus il a besoin de nourriture vivante.
Alléger sa nourriture et la rendre vivante, nourrit le corps de lumière et toutes les défenses immunitaires.
Petit à petit, en supprimant la nourriture morte (chair animale, cuisson trop élevée, tout ce qui est raffiné et blanchit…), le cerveau reptilien n’est plus alimenté et de ce fait, se libèrent les peurs, les colères, l’avidité, l’orgueil, la culpabilité, la cruauté…
La vie peut alors reprendre pleinement sa place.
La respiration solaire, la bénédiction pour l’élévation vibratoire, les boissons énergétiques dynamisées à la lumière, les fruits et légumes bios cru, les graines germées…
tout ce qui nourrit réellement devient source de joie et de plénitude.
Cela demande un réel investissement au quotidien et peut prendre du temps, mais quel cadeau à la fin.
Hauts les coeurs, courage et foi !
Joéliah Channel

Vous seul dépendez la nourriture que vous allez recevoir et celle que vous allez donner !

La-vie-.-l-espoir

« Quand on parle de la vie, il faut avoir conscience qu’en elle est comprise la totalité des existences. C’est de cette vie totale, immense, que toutes les créatures se nourrissent. Aussi peut-on dire qu’elles se nourrissent de la vie les unes des autres.

Quand vous êtes habité par des pensées et des sentiments égoïstes, injustes, malveillants, c’est comme une nourriture que vous prenez dans les régions inférieures de la vie. En les acceptant, non seulement vous les renforcez, mais comme ces pensées et ces sentiments émettent aussi des ondes qui se propagent, vous projetez des effluves malsains, dont se nourriront des personnes descendues à ce niveau de conscience, et même des entités infernales. Tandis que si vous vous efforcez d’entretenir en vous des pensées et des sentiments lumineux, harmonieux, non seulement vous vous liez aux entités supérieures, mais cette nourriture divine ira nourrir des créatures lumineuses; et vous vivrez alors en elles, parce que vous les aurez nourries.

Soyez donc vigilant, en sachant que de vous seul dépend la nourriture que vous allez recevoir et celle que vous allez donner. »

• Omraam Mikhaël Aïvanhov •