L’évolution spirituelle ! Laura Marie

13524522_1769288803313417_5877306191716756430_n
Je pense que l’évolution spirituelle se fait par chaque détail de la vie quotidienne. 🙂
Il est important de prendre soin de son corps et de ses besoins, autant dans l’alimentation, dans la pratique sportive, dans le repos, dans la relaxation, dans les échanges, dans les joies, dans les pleurs que dans le fait d’avoir un projet.Vous allez par exemple à la plage, vous pouvez vous baigner comme d’habitude ou vous ressourcer en conscience.Vous détendre sur le sable, vous baignez, ressentir le sable, la terre mère sous vos pieds, ressentir l’énergie du feu, du soleil ainsi que l’énergie, l’eau de la mer qui s’étend sur des milliers de kilomètres. Vous vous laissez porter, vous faite corps avec elle, vous êtes en symbiose. Allongé sur le sable, vous ressentez les énergies de la terre, du feu du soleil, de l’eau, du vent, tout cela se mélange en vous et vous prenez pleinement conscience d’être vivant et de ce ressourcement.

Le repos est parfois difficile à trouver, si cela vous arrive vous pouvez vous dire mentalement :
Je sais que je m’endors rapidement et le sommeil vient à moi facilement.
Tout va bien, je laisse mon corps se détendre, se relaxer, se ressourcer et je concentre mon esprit sur ma détente corporel. Et je lâche. Je me laisse aller à la détente.
Lorsque j’ai du mal à m’endormir, je vais dehors, pieds nu et je demande à la terre de prendre mon trop plein d’énergie et d’en faire ce qui est le mieux.
Le lendemain matin, au réveil, je fais la même chose en demandant à la terre de m’apporter tout ce dont j’ai besoin et je remercie.

Les pleurs servent souvent à l’introspection, à comprendre et se remettre en question. Servez-vous de vos croyance pour vous poser les bonnes questions, écoutez les réponses de vos guides, de vos anges ou autre selon votre croyance.

Se sentir utile est important, nous avons besoin les uns des autres pour nous aider, nous accompagner, nous guider vers de nouveaux chemins auquel nous n’aurions pas pensé seul.
Peut-être pourriez-vous trouver ce que vous pourriez faire pour être utile.
Par exemples : Aider dans une association, s’engager à votre mairie, créer votre propre utilité, proposer des services de dons ou d’échanges…

Gagner sa vie par soi même, sans aide extérieur est aussi d’une aide précieuse car cela nous montre que nous sommes capable d’y arriver avec de l’aide mais aussi d’être autonome.

Nous avons besoin d’équilibre, de faire des choses seul mais aussi d’être aidé dans certains domaines.

Avoir un projet, un objectif réalisable nous donne du plaisir et nous aide à nous dépasser.
A condition de mettre chaque jour des actions en place pour le réaliser.

La relaxation permet comme nous l’avons vu précédemment de faire des pauses dans nos pensées, de prendre du recul, d’y voir plus clair. De prendre conscience de notre corps et de ses besoins.

Le sport, la danse, le yoga sont excellents pour la santé même si au début vous n’en faite que dix minutes par jour. Vous vous sentez plus libre dans votre corps, plus à l’aise, vous respirez mieux, vous vous défoulez, vous extériorisez votre trop plein d’énergie, d’émotions. Il suffit de trouver le sport qui vous correspond, que vous aimez et de prendre du temps pour cela. Une fois que vous avez comprit l’importance de faire attention à vous, votre vie s’organisera facilement.

Ressentez de la joie dans tout ce que vous faite. Dansez, chantez, criez, rigolez, amusez-vous. Sortez parfois de vos contraintes pour être dans la joie.
Apprenez à jouer d’un instrument de musique, à dessiner, à peindre…
Devenez créatif et soyez fier de vous. C’est bon pour le moral. Chacun en est capable.

Vous n’avez pas d’argent pour prendre des cours qui vous feraient plaisir ?
Proposez des échanges, servez-vous de vos capacités, par exemple : Proposez des échanges de cours de chant contre des cours de dessin si vous savez dessiner ou bien de la couture ou du ménage ou tout autre chose que vous savez faire. Proposez et continuez même si la première personne à qui vous demandez vous dit non.
Demandez à une autre personne en exprimant bien vos besoins et vous trouverez.
Lorsque je note d’améliorer votre alimentation, de prendre soin de votre corps, je ne vous demande pas d’arrêter de manger de la viande, de fumer ou d’autre chose.
Je vous propose de faire les choses en étant à votre écoute, dans le respect de votre être intérieur.
Évitez d’écouter untel ou une tel qui dit que tel alimentation est mieux pour vous mais de vous écouter vous, vos besoins, de savoir et d’appliquer ce qui est bon ou pas pour vous.

Pensez toujours en positif, évitez les mots « ne et pas ». Pensez au présent.
Voici l’exemple d’une phrase négative que l’on se dit souvent dans sa tête : Je ne veux pas arriver en retard, ou mince je vais arriver en retard. Observez l’image que cela vous amène : Vous vous voyez arriver en retard. Votre cerveau retient : « veux arriver en retard ».
Exemple d’une phrase positive : J’arrive à l’heure et en parfaite sécurité.
Observez l’image qui en ressort dans votre tête. C’est une image positive.

Commencez par prendre conscience de vos pensées.
Évitez d’être en colère contre vous si vous avez eu des pensées négatives, au contraire, félicitez-vous de les avoirs reconnues.
Vous pouvez commencer par changer votre façon de penser le soir quand vous êtes au lit.
Par exemple, pensez et visualisez-vous le lendemain passer une bonne journée, que tout se passe au mieux pour vous.
Puis, observez le lendemain les changements au fur et à mesure, voyez tout ce qu’il y a de positif.

Lorsque vous vous sentez mal, fermez les yeux et revisitez ce qu’il s’est passé dans votre tête juste avant d’aller mal.
Avez-vous vu une image, entendu un bruit ?
Et que vous êtes vous dit à ce moment là dans votre tête ?
Certainement une phrase qui vous a amené à une émotion négative et vous enferme dans une boucle émotionnelle dont vous avez du mal à sortir.
Dans ce cas, revoyez ce qu’il s’est passé dans votre tête et transformez votre phrase sabotrice en phrase ressource et positive, sentez si vous vous sentez mieux.
Si ce n’est pas le cas, changez votre phrase jusqu’à ce que vous trouviez la bonne.

Lorsque vous allez vraiment mal, écrivez tout ce que vous ressentez, tout ce qui passe dans votre tête sans réfléchir, lâchez tout ce qui vient.
Notez toutes vos interrogations de votre naissance à maintenant et écrivez tout ce que vous pensez, tout ce qui vous viens. Cet exercice vous aidera prendre de la distance avec vos émotions et à y voir plus clair.

Laura Marie

Les 22 chemins de l’évolution !

téléchargement (16)

http://www.messagere-celeste.com/pages/les-outils-vibratoires/les-22.html#w0Sk3VLZ3YJM7PLJ.99

Moi c’est le 7

Courageuse, indépendante, meneuse… Votre devise: «Je suis maître de ma vie!» Apprenez à affirmer votre grande autonomie. Sachez que vous
n’êtes pas née pour vous étioler dans un poste subalterne et appréciez votre formidable capacité à prendre les choses en main.