LEE HARRIS – PRÉVISIONS ÉNERGÉTIQUES D’AVRIL 2019 : ÉVÉNEMENTS INATTENDUS, ÉNERGIE CRÉATIVE EN HAUSSE ET LE PASSÉ À LA RENCONTRE DU FUTUR !

Le passé est passé, vis ton présent maintenant dans la Paix et l’Amour et ainsi tu construis ton futur !






https://www.messagescelestes-archives.ca/le-passe-est-passe-vis-ton-present-maintenant-dans-la-paix-et-lamour-et-ainsi-tu-construis-ton-futur/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+MessagesTerreNouvelle+%28Messages+C%C3%A9lestes-Archives%29

Du venin d’abeille pour traiter les tumeurs : la solution de demain ?





VIH-detruire-le-virus-du-Sida-avec-du-venin-d-abeille

Des chercheurs ont réussi à tirer profit du venin d’abeille. Si aujourd’hui, ces petits insectes sont adorés pour leur production de miel, il est possible que les abeilles joueront bientôt un rôle central dans le traitement du cancer. Explications.

La mélittine présente dans les toxines du venin se fixent aux cellules cancéreuses et les détruit

Le professeur Pan Dipanjan, dirigeant une équipe de chercheurs de l’Université de l’Illinois, s’est intéressé à la capacité du venin d’abeille pour bloquer la multiplication des cellules cancéreuses. Pour se faire il a injecté du sérum de venin d’abeille dans des cellules en culture. Leur étude a révélé que les toxines présentes dans le venin stoppent l’évolution et la propagation des tumeurs. Les toxines du venin contiennent une protéine, la mélittine qui est capable de se fixer sur les membranes des cellules cancéreuses et d’agir sur leur prolifération. 

Ce n’est pas la première étude à analyser les effets du venin sur les cellules cancéreuses. Plus précisément, cela fait longtemps que les bienfaits des toxines du venin d’abeille et de vipère sont connus. Mais jusque-là, toutes les études sur le sujet rencontraient le même problème : l’impossibilité de traiter les tumeurs grâce à cette méthode sans épargner les cellules saines. En effet, bien que le venin puisse avoir des effets bénéfiques pour l’homme, il ne faut pas oublier qu’il est surtout létal et dévastateur pour notre système. Les conséquences du contact de notre organisme avec ce produit naturel sont multiples allant de la paralysie, des hémorragies à la destruction des organes et des cellules. 

La mélittine a été injectée dans des nanocapsules pour épargner les cellules saines

Là où les autres ont échoué, le professeur Pan Dipanjan et son équipe ont trouvé une solution qui semble prometteuse. Ils ont fabriqué synthétiquement de la mélittine pour l’injecter dans des nanocapsules conçues pour libérer la protéine que lorsqu’elles atteignent la cellule cancéreuse. Le professeur a indiqué « Les toxines que nous avons produites sont tellement bien compactées à l’intérieur de la nanoparticule qu’elles ne se déverseront pas lorsqu’elles seront dans le système sanguin ». Ainsi, grâce à ce procédé, les effets néfastes sur le corps humain et les cellules saines sont évités. 

Les résultats ont été encourageants, toutes les cellules malades ont été éliminées sans toucher les cellules saines. Les scientifiques désirent continuer les essais sur des cochons et des souris. Il faudra attendre 5 années environ pour que le procédé soit testé sur l’homme.

La mélittine a également fait l’objet de recherches en 2013 dans le cadre de la lutte contre le sida, mais là encore l’étude n’en est qu’au stade expérimental.

Source