LA VIBRATION DE L’ÉNERGIE : UN PHÉNOMÈNE INTANGIBLE MAIS BIEN RÉEL !

Peu de gens se rendent compte que de nombreux phénomènes de notre monde ne sont pas forcément palpables, ou visibles. A cause de la sur-utilisation de l’hémisphère gauche de notre cerveau, aux dépends de l’hémisphère droit, nous avons tendance à ne croire que ce que nous voyons.

Et pourtant…
Au quotidien, il se passe énormément de choses dans nos vies, qui ne sont ni visibles ni palpables, mais qui ont une influence certaine sur notre vie et notre perception des choses.

Prenons un exemple simple. Quand vous écoutez de la musique, vous ne pouvez ni palper le son, ni le percevoir. Certaines substances psychédéliques peuvent permettre à certains de voir de telles choses, et encore, mais les résultats sont souvent très aléatoires lorsque l’on n’est pas préparé.

Néanmoins, ce qui est sûr, c’est que la musique vous fait bel et bien de l’effet. Si vous vous sentez mieux après avoir écouté quelques-uns de vos morceaux préférés, c’est qu’ils ont eu une incidence sur vous. Cette sensation, vous ne pouvez pas non plus la palper, la voir, ni peut-être même l’exprimer. Et pourtant, elle est réelle, vous la ressentez bien, n’est-ce pas ?

Toujours pas convaincu ? Prenons un autre exemple. 
Quand un orage se prépare, vous le sentez dans l’air. On dit souvent, dans ce cas-là, que l’atmosphère est lourde, que l’air ne circule pas… Pouvez-vous palper ce phénomène, ou le voir ? Et pourtant, encore une fois, vous le ressentez.

Un dernier exemple : lorsque les plantes et arbres font leur photosynthèse (conversion du dioxyde de carbone en dioxygène), rien ne se passe au niveau visuel. Vous ne pouvez pas ‘voir’ une plante faire sa photosynthèse, et transformer le CO2 en 02.

Tous ces phénomènes ‘abstraits’ sont ce que l’on regroupe dans le domaine des énergies et des fréquences, aussi appelé le domaine de l’intangible.

Le domaine de l’intangible
L’intangible vient du mot latin tangere : toucher, qui a donné intangibilis : ‘qui ne peut pas être touché’.

De nombreux scientifiques, plus particulièrement ceux qui étudient la physique quantique, ont fait des progrès remarquables en peu de temps. Comme le disaient Nikola Tesla et Albert Einstein, étudier la physique quantique permet de faire, en quelques années, des avancées qui prendraient des dizaines, voire centaines d’années, dans d’autres domaines scientifiques.

Ces scientifiques ont réussi à percer la matière. Ils sont revenus de cette expérience avec une découverte ahurissante : le coeur de la matière n’est pas de la matière, mais de l’énergie en mouvement. Autrement dit, la matière n’existe pas, car son coeur-même est de l’énergie en constante vibration. La matière est donc une illusion, en quelques sortes, car elle représente la surface de ce que nous voyons. Alors qu’en son coeur, rien n’est réellement matière.

Les résonances de Schumann expliquent que le temps s’accélère. Une autre façon de comprendre ce phénomène est que notre corps commence à vibrer à une plus haute intensité, ce qui provoque une impression d’accélération du temps.

Un fait que l’on peut à présent facilement remarquer, est la changement de couleur de notre soleil, ou plutôt, de nuance. Alors que le soleil a, pendant de nombreuses années, été d’un jaune brilant, il devient de plus en plus jaune-blanc. Ce changement de nuance de couleurs démontre en changement vibratoire de notre système solaire, qui entre petit à petit dans la constellation des Pléiades et la Ceinture de Photons.

Dans le domaine de l’alchimie, on fait souvent référénce à cette affirmation : “Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas”. Notre système solaire subit d’intenses changements, qui se répercutent à l’échelle de notre Terre, puis à l’échelle de notre corps et de notre environnement local. Le changement le plus remarquable lié à ce phénomène est le changement du niveau vibratoire de nos cellules.

L’accélération du temps

Toutes les tranches d’âge expérimentent actuellement une accélération du temps, liée à l’accélération de notre pensée et à l’évolution de notre conscience. Les jours, semaines et années semblent passer bien plus vite qu’avant. Si ce n’était qu’un symptôme physiologique, toutes les tranches d’âge ne seraient pas en mesure de remarquer ce phénomène.

De nombreuses personnes s’accordent aux changements actuels. Ils se mettent à méditer, à faire le bien autour d’eux, à chercher des solutions, plutôt que de ruminer leurs problèmes.

Il s’agit d’un des meilleurs moments pour s’incarner sur Terre, car la transition énergétique va apporter énormément de changements positifs dans nos vies. Encore faut-il que nous fassions tous un effort solidaire.

Le meilleur moyen de s’accorder aux changement vibratoires est de se mettre à la méditation, à la respiration consciente, à l’écoute de musique à des fréquences spécifiques, et de semer l’amour inconditionnel sur Terre, partout où vous allez.

Votre corps 3D s’adapte au passage vers la 5D en augmentant son taux vibratoire. C’est le moment crucial pour élever votre taux vibratoire.

Par Valentin, Chercheurs de Vérités

Vous apportez et ancrez l’Amour sur Terre de bien des façons !






 

https://www.messagescelestes-archives.ca/vous-apportez-et-ancrez-lamour-sur-terre-de-bien-des-facons/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+MessagesTerreNouvelle+%28Messages+C%C3%A9lestes-Archives%29

Vous êtes si puissant, si vous voulez bien le concevoir et l’accepter !






https://www.messagescelestes-archives.ca/vous-etes-si-puissant-si-vous-voulez-bien-le-concevoir-et-laccepter/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+MessagesTerreNouvelle+%28Messages+C%C3%A9lestes-Archives%29

Grâce à votre Lumière, le Nouveau Monde est bien en marche !






 

https://www.messagescelestes-archives.ca/grace-a-votre-lumiere-le-nouveau-monde-est-bien-en-marche/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+MessagesTerreNouvelle+%28Messages+C%C3%A9lestes-Archives%29

Pensée du mardi 9 février 2016 : Les Aliments – bien les mastiquer avant de les avaler !





pas_puree_0

Pensée du mardi 9 février 2016 

les Aliments – bien les mastiquer avant de les avaler

« Même les spécialistes de la nutrition n’insistent pas suffisamment sur la nécessité de bien mâcher la nourriture avant de l’avaler. La bouche est comme une petite cuisine : avant de laisser descendre la nourriture dans l’estomac, il faut la préparer un peu dans cette cuisine, la faire cuire, l’assaisonner avec un peu d’huile… c’est-à-dire de salive, et c’est le travail de certaines glandes, les glandes salivaires justement. Il est donc conseillé de mastiquer les aliments jusqu’à ce qu’ils deviennent presque liquides. Si on les avale sans les mâcher suffisamment, l’estomac qui les reçoit pour les transformer doit fournir un surcroît d’énergie.
Manger doit vous redonner de la vigueur. Pourquoi certaines personnes se sentent-elles fatiguées après les repas ? Parce qu’elles mangent mal. Quand on avale la nourriture sans l’avoir bien mâchée, elle est difficile à digérer, et comme l’organisme a beaucoup de peine à l’assimiler, on se sent fatigué. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov