METATRON – Laissez-nous vous apporter le parfum de l’été des nouveaux départs !

https://pressegalactique.com/2020/08/27/metatron-laissez-nous-vous-apporter-le-parfum-de-lete-des-nouveaux-departs/

Transmis par Linda Dillon

Bienvenue, cher ange bleu, aura magenta, cœur émeraude, anneaux d’or. Ne niez pas et ne cherchez pas à minimiser la vérité, la puissance, la splendeur, le pouvoir de ce que vous êtes comme ange de lumière, communicateur, gardien de la promesse dans la forme, sur la planète, en ce temps de changement si magnifique.

Oui, vous sentez les murmures, les fils, les échos de l’ancienne troisième dimension qui vous appellent, qui tentent de vous prendre au piège, de vous maintenir ligotés et bâillonnés. Permettez-moi d’être très clair, vous ne le serez pas !

Le temps de l’Ascension… non pas la fin, parce que les Créations de la Mère sont infinies, mais l’achèvement d’un chapitre… vous vous dirigez vers le Nouveau, vers l’acceptation en totalité de ce que vous êtes, dans toute votre beauté et votre puissance. Vous avez évité ce terme de « pouvoir » parce que le pouvoir a été tellement souillé, tellement abusé, et surtout utilisé pour indiquer l’autorité ou le contrôle.

Le pouvoir est tout simplement votre esprit intérieur. C’est simplement la vérité de qui vous êtes et l’acceptation de cette vérité. Ce n’est pas une question d’ego. Il ne s’agit pas de se vanter. Il s’agit de l’acceptation tranquille de votre être et de son avancée subtile et tranquille dans le collectif, à la fois énergétiquement et littéralement, afin que vous puissiez avoir un impact sur ceux qui aspirent et attendent, ceux qui ont besoin de savoir qu’ils sont vus, qu’ils sont aimés, qu’ils sont vénérés.

C’est avoir le courage féroce d’admettre qui vous êtes avec chaque personne/être que vous rencontrez – et vous savez quelle variété de personnages il y a sur cette planète !

Ne vous rejetez pas lorsque vous tombez, pas de blâme, pas de culpabilité, car ceux-ci vous entraînent dans le bourbier des anciens…

Vous vivez dans un monde de « et si… » : « Et si je n’y arrivais pas, et si je n’étais jamais libéré, et si je n’étais pas vraiment compris, et si mon cœur n’était pas reconnu… et si, et si, et si ?

Recadrons la situation ! Dès que vous vous trouverez en train de descendre dans ce trou de lapin, de descendre dans le miroir, changez-le et laissez-moi vous guider, car vous êtes si profondément aimés, sur la bonne voie et sur votre chemin.

Maintenant, les échos veulent vous rappeler parce qu’ils vous voient aller de l’avant, et il y a des énergies sur la planète qui ne veulent pas que cette transition soit achevée. Elle est déjà en cours, mais ils ne veulent pas la voir achevée ! Alors ces doutes vous étouffent. Mettez-les là où ils doivent être, dans les ordures, dans les poubelles, dans les détritus !

Je vous apporte des fleurs dans votre cœur. Laissez-nous vous apporter le parfum du printemps, de l’été et des nouveaux départs. Laissez-nous vous apporter la beauté des fleurs, bien qu’elle soit très peu comparable à la fleur de votre cœur. Il est temps de cesser de nier la puissance de ce que vous êtes.

Lorsque je dis : « Vous êtes les gardiens de la promesse », cette promesse, bien-aimé, n’est pas seulement la promesse à la Mère pour l’accomplissement de son Rêve. C’est aussi la promesse que vous vous êtes faite à vous-même. C’est vous qui offrez le bouquet à la race humaine, aux enfants et aux adultes qui ont toujours été des enfants. Et ce n’est pas une insulte, c’est un compliment pour l’adulte qui sait, comme vous, comment garder l’enfant, le mystère, la magie en vie. C’est le cadeau.

La capacité d’être enfantin signifie que vous êtes plus proche du ciel que jamais, et c’est ce dont les humains ont besoin en ce moment. Il ne s’agit pas seulement de plus d’apprentissage, de plus d’informations. Il s’agit de se souvenir de ce lien profond avec le jardin de la Mère. Et le jardin de la Mère est le cœur, l’esprit et la conscience de tous les êtres – et les fleurs sont les pensées, les émotions, mais aussi les corps physiques.

La Mère n’a pas seulement planté son jardin de fleurs et d’arbres, de rochers, d’océans et de ruisseaux. Elle l’a planté avec des humains, des graines d’étoiles, des gardiens de la terre et des hybrides de toutes sortes de couleurs. Ne laissez aucune énergie vous éloigner de votre enfant. Et lorsque vous aurez reçu la totalité de l’offrande, non seulement la nôtre, mais aussi celle des fleurs que vous offrez à votre cœur, alors allez-y et offrez-les !

Parce que lorsque vous envoyez des fleurs, vous les envoyez avec cette énergie, pas celle du « s’il vous plaît, pardonnez-moi » ni celle du « désolé j’ai raté ». C’est implicite, oui, mais ce que vous faites vraiment, c’est envoyer l’énergie de l’amour, de l’ouverture, de l’amitié authentique…

Oui, parce que c’est cela l’amitié. C’est une voie à double sens. Vous le savez très bien. Vous nous en avez parlé toute votre vie, mais c’est une voie à double sens, car vous nous avez aussi permis de vous parler. Et je ne parle pas seulement de ces séances de canalisation, pour lesquelles nous vous sommes reconnaissants, mais je parle des sentiments, des mots, des conversations qui ont eu lieu entre vous et moi parce que c’est une voie à double sens.

L’amitié, dans le vrai sens du terme, ne peut pas exister sans que ce soit une communication à double sens.

Source: https://counciloflove.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *