L’HEURE EST À LA FIN DU CONTRÔLE… N’EN DOUTEZ PAS !

Presse Galactique – Le Quotidien qui Réunit

https://pressegalactique.com/2021/08/17/lheure-est-a-la-fin-du-controle-nen-doutez-pas/

Message de St Germain reçu par Agnès Bos-Masseron

Unique en effet cette époque. Une belle opportunité de s’ancrer toujours plus dans la création de sa propre réalité.

Le plus important, quelles que soient les circonstances de vos quotidiens, est de ne pas se positionner en celui ou celle qui doit subir. Ne pas subir, créer.

Vous allez dire « les lois sont imposées, les contraintes semblent grandir ». Belle invitation à faire grandir votre espace de liberté intérieure.

Ne grossissez pas la pesanteur du contexte actuel en lui donnant de l’importance.

Il est vrai, il est inopportun et préjudiciable pour le bien-être de la société que des substances nocives non testées soient injectées, même à des enfants. Il est dommage que les êtres qui prennent les décisions ne sachent pas avoir la vision juste.

L’opportunité pourrait être pour l’humanité de prendre cette situation sanitaire pour reconsidérer sa relation à la santé, à son corps, à sa vie. Pourquoi certains résistent-ils à tout virus ? Pourquoi d’autres sont-ils si affaiblis ? Qu’est-ce que la santé ? Quel est le rôle de chaque être humain vis-à-vis de son corps ? Comment accroître sa vitalité, sa résistance ?

Tel devrait être le thème envisagé par les leaders de la société. D’autres intérêts, d’autres limites, d’autres étroitesses. Elles ne vous appartiennent pas.

L’attitude et l’invitation est de rester pleinement ancré dans son propre bonheur, d’avoir la clarté de son propre choix et de savoir que rien ne peut influencer ce choix. Vous ne pouvez projeter la situation dans une vision globale, vous ne pouvez que vous positionner, vous, maintenant, face à une situation présente qui toujours évolue, et jouer avec cette situation comme à un jeu.

Le don est que nul ne peut tergiverser. On doit maintenant se positionner. Et le positionnement n’est pas contre ou pour les vaccins ou pour la liberté, le positionnement est pour la vie humaine. Qu’est-ce que je choisis, moi, de rayonner, de promouvoir ?

Il est vrai, d’un côté l’atmosphère est plus pesante. Le don est que cela invite à plus de vigilance. Soyez très à l’écoute de vos corps. Intensifiez le dynamisme. Ne vous laissez pas enfermer par un poids, ne vous laissez pas appesantir, ne vous laissez pas endormir, ne vous laissez pas manipuler. Restez la flamme de vie. Dynamisez vos corps.

Mettez le poids de l’attention sur ce qu’est votre passion de vie. Ne vous laissez pas entraîner dans ce tourbillon qui au départ aime à créer une énergie de souci ou de peur. Que l’on ait peur d’une maladie ou que l’on ait peur des contraintes, le résultat est toujours que l’humanité est entraînée dans la peur, et la peur enchaîne. Gardez les choix clairs. Traversez les inconvénients, sachant en retirer un bienfait pour vous.

La plus belle façon de contribuer à ce que l’humanité retrouve un équilibre est d’incarner cet équilibre. Le plus important maintenant est de ne plus jouer le jeu des drames, quels que soient les drames, de garder l’esprit clair, le cœur joyeux, l’énergie vitale, et de garder votre axe, votre passion.

Il faut avoir la vision juste, bien au-delà de la crise sanitaire, la crise est celle du contrôle. Certains essaient de faire jouer la peur pour réussir à contrôler. Et simultanément, l’heure est à la fin de ce contrôle. Cela est clair et n’en doutez pas. Alors traversez, jouez autant que vous le pouvez. Sachez prendre les inconvénients comme des bienfaits.

Utilisez surtout la suprême clarté qui permet de trouver les solutions à chaque moment de maintenant, devant chaque situation, sans vous enfermer dans une croyance que vous devez subir. Non. L’être libre choisit de ne jamais subir, mais de créer.

Il est vrai, les circonstances passagères… Pourtant n’en doutez pas, l’heure est à la fin du contrôle. Soyez ces lumières qui rayonnent la clarté, la plénitude. Utilisez cette opportunité pour entrer en relation différemment avec vos corps, une relation dynamique, intelligente. Apprenez à comprendre comment le corps peut grandir en vitalité, sans résistance. Soyez les témoins de la détente, de la grande vision de l’être qui se sait créateur et qui choisit de ne jamais subir.

N’oubliez pas, chaque jour, bénissez. Quel que soit ce qui vous est présenté, apprenez à trouver le regard qui bénit. Il y a toujours quelque chose à bénir. Et si le regard est rivé sur le fait de bénir, la bénédiction grandit et les circonstances changent. Si le regard est rivé sur quelque histoire enfermante ou même dramatique, ce qui grandit est le drame et l’enfermement. La loi reste éternelle, l’attention donne vie.

Vous avez plus de clarté, faites usage de la clarté pour créer des solutions innovantes. Connectez-vous encore et toujours. Connectez-vous à vous-mêmes. Connectez-vous à la Terre, aux étoiles. N’oubliez pas, l’espace n’existe pas. L’attention donne vie et tout est en interrelation avec tout. Ne doutez pas, l’heure est à la fin du contrôle.

Source : http://anandamath.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *