LA LIBERTÉ EST UN DROIT DE NAISSANCE ET NON QUELQUE CHOSE POUR LAQUELLE IL FAUT SE BATTRE

https://pressegalactique.com/2022/06/18/la-liberte-est-un-droit-de-naissance-et-non-quelque-chose-pour-laquelle-il-faut-se-battre-2/

le Groupe Arcturien. transmis par Marilyn Raffaelle

Même si rien ne semble s’améliorer sur la scène extérieure, sachez que de plus en plus de personnes s’éveillent chaque jour et commencent à remettre en question leurs croyances et les systèmes qui les maintiennent en place. Les changements que le monde continue d’espérer et de prier ne peuvent se manifester qu’à travers la conscience des habitants de la Terre eux-mêmes et non à partir d’un lointain concept tridimensionnel de Dieu. La Conscience de la Source Divine n’incarne aucune dualité ou séparation en elle, elle n’est consciente que d’elle-même et de ses expressions, car c’est tout ce qui existe.

Alors que de plus en plus de personnes commencent à reconnaître l’erreur de la séparation, le contenu de la conscience collective de la Terre deviendra plus éclairée, ce qui permettra d’accéder à des idées plus évoluées et à des résonances plus élevées et d’agir en conséquence. C’est ainsi que le changement viendra et c’est le travail que vous et tous ceux qui sont éveillés faites.

La liberté est le droit de naissance de chaque individu et n’est pas quelque chose pour laquelle il faut se battre, prier ou autre. La liberté est libre et l’a toujours été. Le dicton populaire selon lequel la liberté n’est pas libre est faux. Cependant, comme les nombreuses qualités divines qui restent en sommeil dans la majorité, la vraie liberté ne peut se manifester que dans une conscience qui réalise que l’unité avec la Source rend impossible de ne pas être libre.

Au fur et à mesure que votre voyage évolutif personnel vous amène à comprendre plus profondément votre véritable identité, vous découvrez, comme beaucoup l’ont déjà fait, que vous devenez de plus en plus conscient et libre de nombreuses choses qui, jusqu’à présent, vous ont maintenu dans une forme d’esclavage physique, émotionnel, mental ou spirituel sans même que vous en soyez conscient.

Dieu peut-il être lié par des règles et des croyances créées par l’homme ? Dieu peut-il être maintenu en esclavage ? Dieu est-il soumis aux caprices et aux désirs, aux règles et aux règlements de l’esprit humain ? Un manque de liberté reste très apparent dans le monde entier parce que la majorité n’a pas encore atteint la conscience de la liberté et croit qu’elle n’est qu’un être humain sans pouvoir.

Les habitants de la terre continueront à être témoins d’un manque de liberté sur terre tant qu’il restera ne serait-ce qu’un seul être humain qui croit à la séparation et à la dualité. Ceci parce qu’il n’y a qu’une seule conscience individualisée en tant que multitude. Cette fausse croyance se manifestera d’une manière ou d’une autre, car il n’y a pas de conscience non manifestée. Mais rappelez-vous, votre conscience est la loi pour vous et non le collectif, bien que vous soyez conscient et continuiez à expérimenter une partie du collectif pendant que vous vivez sur terre.

Chaque personne a le choix de ce qu’elle accepte ou rejette. L’énergie cherche toujours à s’aligner avec une énergie semblable et l’état de votre conscience attirera du collectif ces pensées, idées et croyances qui s’alignent avec votre énergie. Cependant, les pensées qui flottent dans votre esprit sont impersonnelles à moins que vous ne les revendiquiez comme vôtres, auquel cas elles deviennent vôtres parce que vous en avez fait une partie de votre conscience. Exemple : une personne qui s’inquiète continuellement de la maladie et de sa santé attirera automatiquement des idées et des expériences de maladie et de santé du collectif.

Lorsqu’une personne évolue spirituellement et que son énergie s’affine, elle devient plus sensible aux fréquences qui l’entourent. Beaucoup de jeunes gens très évolués qui se sont incarnés spécifiquement pour ajouter de la Lumière au processus d’ascension de la Terre, ont des difficultés maintenant parce que leur sensibilité énergétique les amène à ressentir les énergies négatives et de faible résonance (colère, dépression, frustration, manque d’estime de soi, etc.) si évidentes sur Terre en ce moment. Parce qu’ils ne se souviennent pas de qui ils sont ou pourquoi ils sont venus, ils croient que ces sentiments, émotions, etc. sont les leurs personnellement plutôt que d’être extérieurs à eux. Si vous avez un jeune qui souffre de cela, expliquez-lui ce qui se passe, que sa sensibilité lui permet de ressentir des énergies collectives qui ne sont pas les siennes.

Beaucoup commencent à protester activement pour la liberté personnelle. Parce que beaucoup ont intégré les fréquences supérieures qui se déversent sur la terre depuis un certain temps, ils sont de plus en plus nombreux à prendre conscience de la façon dont les libertés sur terre ont été manipulées. Ceux qui ne comprennent pas encore que la liberté est déjà pleinement présente en eux en vertu de leur unicité avec Dieu, la rechercheront par des actions et des activités extérieures qui s’alignent sur leur état de conscience actuel. Vous verrez de plus en plus de choses de ce genre.

Il y a une ouverture et un éveil qui indiquent un changement évolutif en cours et qui amènent beaucoup de gens qui n’ont jamais remis en question la liberté personnelle à s’interroger maintenant. Cependant, vous qui lisez ces messages savez déjà qui vous êtes et que les qualités de la Source, y compris la liberté, sont pleinement présentes à l’intérieur. Ainsi, pour la plupart d’entre vous (il y aura des exceptions), le travail visant à apporter la conscience de la liberté au monde se fera davantage sur les niveaux intérieurs que sur les niveaux extérieurs.

L’augmentation de la lumière sur la terre amène beaucoup de gens à s’éveiller et à tenter de retrouver les libertés personnelles qu’ils ont, par ignorance, permis aux autres de prendre dans leur vie – la liberté d’être soi-même dans ses relations, son travail, sa famille et ses affiliations religieuses. La liberté permanente ne peut se manifester que par la conscience, car la conscience est la substance de la forme, ce qui explique pourquoi les outils de la troisième dimension sont souvent inefficaces.

La véritable liberté s’efforce de naître en ce moment et chaque personne la ressent. Ce ne sont pas les concepts tridimensionnels basés sur des idées de séparation qui vont sortir le monde de l’esclavage financier, conjugal, professionnel ou religieux, mais plutôt la réalisation par l’humanité de sa complétude déjà présente. Cependant, il reste ceux qui, dans le monde, utilisent les médias ainsi que d’autres formes de communication pour empêcher la majorité de réaliser la liberté innée, car lorsqu’une personne ou un groupe réalise la vraie liberté, il n’est plus contrôlable.

Sachez et acceptez réellement que vous êtes déjà libres, très chers, en vertu de la liberté qui est un droit de naissance divin disponible pour tous. Atteindre la conscience de cette liberté commence par la connaissance, la compréhension que vous êtes déjà libres en vertu de votre unité avec la Source. Ensuite, mettez en pratique (en vous souvenant) cette vérité dans chaque situation qui se présente, personnellement ou globalement.

Reconnaissez que la liberté est une loi divine, même si le monde en général ne l’expérimente pas pleinement en ce moment. Petit à petit, un sentiment de liberté commencera à grandir en vous, en dépit de ce qui se passe sur la scène extérieure. Il s’ensuivra de nouveaux sentiments d’autonomisation qui commenceront à dissoudre les vieux sentiments de victimisation, vous permettant de dire facilement : « Merci pour votre opinion, mais je vais faire ceci ».

Atteindre une conscience de liberté personnelle entraîne souvent de la colère et de la résistance de la part de ceux qui ne veulent pas de changement et qui, dans certains cas, s’attendent à ce qu’une personne continue à faire ce qu’ils lui disent de faire comme avant. La résistance viendra de la famille, des groupes religieux ou sociaux, du mari/de la femme, des amis, etc., mais tant que les décisions pour la liberté personnelle coulent sur des flux d’Amour plutôt que sur ceux de la colère, du ressentiment, de la vengeance, etc.

Dites, faites et agissez toujours à partir d’un lieu d’amour, même avec ceux qui peuvent être en colère, exigeants ou pleins de ressentiment envers les changements que vous faites pour vous-même. Cela ne signifie jamais que vous vous abandonnez aux désirs et aux choix non désirés d’une autre personne, mais plutôt que vous énoncez fermement, et d’une manière que l’autre personne peut comprendre, votre vérité à partir d’une conscience consciente de la nature divine de l’autre personne. Il y aura des moments où vous devrez simplement « jouer le jeu » un peu et il n’y a aucun mal à cela, car ce qui est important est ce qui se passe dans votre conscience. Faites toujours confiance à votre intuition pour vous guider.

Lorsqu’un individu choisit de s’ouvrir à la recherche de la vérité spirituelle, il est guidé dans de nouvelles directions, dont certaines ne sont pas toujours agréables. Sachez que les expériences difficiles se manifestent à tous les niveaux pour chaque personne une fois que le choix d’évoluer spirituellement a été fait. Ces expériences ne sont ni accidentelles ni le signe d’une régression spirituelle. Elles sont plutôt le fait du Soi supérieur de l’individu (le Soi réel) qui sait quelles leçons la personne est prête à recevoir, dont elle a besoin et qu’elle est prête à apprendre.

Les individus choisissent souvent de s’incarner dans des situations qui réactivent une ancienne énergie qu’ils ont peut-être portée et dont ils ont souffert au cours de leur vie, mais qu’ils sont maintenant spirituellement prêts à évacuer. Par exemple, une personne qui a porté et souffert d’abus sexuels vie après vie, sera autorisée, si elle est spirituellement prête, à s’incarner dans une situation d’abus sexuel actif afin d’activer personnellement ces énergies profondément enfouies, de les dépasser, de les nettoyer et d’évoluer vers un état de conscience qui ne permet plus, ne porte plus, n’accepte plus ou ne peut plus jamais faire l’expérience de l’abus sexuel. Ces êtres chers deviennent souvent des conseillers qui aident les autres à faire de même.

L’esprit humain ne peut juger que par les apparences, mais rappelez-vous que rien n’est ce qu’il paraît, car tout ce qui se trouve dans la troisième dimension est une interprétation matérielle d’une réalité spirituelle. La réalité spirituelle sous-tend toutes les apparences, sinon il n’y aurait pas de manifestation extérieure.

Faites confiance au processus et permettez-vous de lâcher les « il faut » et « il ne faut pas » tridimensionnels que vous pouvez encore garder dans votre conscience. Soyez qui vous êtes

Dans la liberté de la Réalité Divine, nous sommes le Groupe Arcturien.

English version : https://www.onenessofall.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.