La dissonance Mars / Jupiter et Mars / Pluton…

https://pressegalactique.com/2020/07/25/la-dissonance-mars-jupiter-et-mars-pluton/

par Péris Angélique

Jeudi 23 juillet 2020, vers 5h57 du matin, Mars, l’énergie d’action, s’est mise en dissonance avec Jupiter (l’énergie d’expansion) et y restera jusqu’au 23 août.

Mars en Bélier, comme on en a déjà parlé, transite dans son signe de prédilection. Il se sent fort, puissant, à l’aise, plein d’audace, d’énergie et de dynamisme. L’énergie est au « taquet », et il ne faut pas trop pousser « mémé dans les orties » sans quoi on risque de voir s’abattre sur soi, foudre et autres noms d’oiseaux. Ce qui peut très vite dégénérer en combat vif et brutal, en agressivité, en colère ou en violence.

N’avez-vous pas encore expérimenté cette énergie dans votre entourage ? Oh, je suppose que oui, soit vous en faites, vous-même les frais, soit c’est vous-même qui vous sentez traversé et envahi par ces énergies combatives. Surtout avec la dissonance Mercure (la communication) et Mars (action), active depuis le 2 juillet.

Ce qui veut dire que ceux qui sont en résonance avec ces énergies martiennes, vont avoir la parole rapide, le souffle court, et si vous n’allez pas dans leur sens ou si vous les contredisez, l’échange a de quoi être rapide et tranchant. D’autant plus qu’avec la conjonction Mars / Chiron, il vaut mieux apprendre à maîtriser ses « lions ou ses fauves intérieurs » afin de ne pas les lâcher à tout-va et à tout vent Il vaut mieux, en ces temps de tumultes intérieurs, d’apprendre à maîtriser ces énergies, afin de ne pas céder à toutes sollicitations extérieures. Et je comprends que ce n’est pas facile, surtout lorsque vous avez en face de vous quelqu’un qui vous agresse gratuitement.

Cependant, comprenez bien que l’autre en face agit de la sorte non seulement parce que ses besoins ne sont pas comblés, qu’il se sent soit insatisfait, soit frustré, soit énervé, soit, pas compris… toutes sortes de raison qui n’incombent finalement qu’à lui, et que par votre présence, votre réponse ou vos actes, vous allez inconsciemment, le pousser dans ses retranchements en appuyant, peut-être, sur une blessure qui ne demande qu’à être prise en charge. Mais comme la personne n’en a peut-être pas conscience, ou qu’elle feint de ne pas en avoir conscience, sa seule optique de défense, vu qu’elle se sent menacée par vous, par vos dires ou par vos actes, va être de vous « bouffer tout cru ».

Si vous êtes dans la conscience de vos actes et de votre être, et si cela ne vient pas toucher une vielle blessure chez vous, peut-être alors, pourrez-vous retenir vos « fauves intérieurs », et maîtriser l’énergie qui vous traverse à ce moment-là, en détournant les talons et en ne répondant pas à l’agression, en esquissant peut-être un petit sourire intérieur, parce que vous savez, vous, que cette agression, finalement, ne vous est pas destinée. Pourquoi pas libérer toutes ces tensions intérieures que l’autre vous a projeté dessus dans la forêt, en allant courir, en faisant du Tai-Chi ou une autre discipline de maîtrise de l’énergie.

Si vous n’êtes pas dans cette conscience de maîtrise de soi, et bien, vous allez certainement réagir face à l’autre et vous agirez ensemble comme deux coqs qui se donnent, à tour de rôle, des coups de bec, jusqu’à ce qu’il n’y ait qu’un seul gagnant.

C’est pourquoi, ceux qui sont vraiment alimentés par ces énergies martiennes, dont la braise intérieure n’attend plus qu’une étincelle pour s’enflammer, peuvent, s’ils ne se contrôlent pas, devenir agressifs et violents, jusqu’à cogner, femme ou enfant. J’ai vécu cela, il y a 15 jours avec mes voisins du dessous, le compagnon a déversé son mécontentement sur sa compagne, à « coup de boule » parce qu’elle aurait allumé l’étincelle. Et bien, sachez mesdames que si vous ne « criez pas à l’aide », ou « aidez-moi », les flics ne se déplacent pas. Et ça ne passe pas non plus en tapage nocturne, donc, on est vraiment coincé… Mais ça, c’est une autre histoire…

Je vous relate cet incident non pas pour débattre sur les violences conjugales, mais pour vous faire un petit clin d’oeil par rapport à mes explications, qui sont que, c’est avec la tête que l’on donne des « coups de boule » et que la tête est représentative du signe du Bélier… Je vous laisse méditer là-dessus !

D’ailleurs, en parlant d’étincelles, il faut savoir que Mars représente aussi le Feu et les incendies, et en plus d’être en Bélier et conjoint à Chiron, on peut imaginer que cela augmente les incidents ou les accidents. On peut alors se demander, si un être avec des idées bien trempées, dont les besoins n’ont pas été comblés ou qui véhicule une certaine colère intérieure, n’a pas consciemment nui à la cathédrale de Nantes en ce 18 juillet 2020 ? Peut-être, est-il aux prises justement avec les énergies à venir de cette dissonance Mars / Jupiter, 5 jours après ?

Si on superpose les énergies de ce 18 juillet à la carte du ciel de la ville de Nantes, on comprend un peu mieux. Nantes est une ville de signe Balance, signe qui est opposé au signe du Bélier et avec un orbe de +3°, Mars est opposé au Soleil natal de la ville, pouvant suggérer des actes hostiles ou des incidents.

Et vous savez quoi ? Ce Soleil se trouve en maison IX de cette carte du ciel, maison qui correspond à la religion… et au carré de Mercure (l’esprit) de Jupiter (expansion et religion) et Pluton (destruction en vue d’une régénération) en Capricorne qui représente l’édifice ou la structure patriarcale… On peut certainement se demander si cela ne faisait pas partie de son évolution ? Et il me semble que nous avons là une figure astrologique nommée « croix cosmique » (ah, tiens, c’est assez parlant tous ces symboles qui tournent autour), on a ici une véritable énergie atomique fait de carré et d’opposition qui amène des tensions dont la ville devra surmonter en ne se laissant pas envahir ou submerger par ces tensions, mais en s’en servant pour les orienter différemment. Car ici, nous sommes dans des signes cardinaux, ce qui suppose que les actes n’ont certes, pas manqué de secouer énormément la ville, mais que ces actes peuvent aussi lui donner une impulsion créative…

Continuons ! Mars et Chiron, se trouvent eux, en maison III, maison de la communication. Est-ce un acte qui délivre un certain message ? La maison III, parle aussi de l’entourage, et comme il n’y a pas eu d’effraction ? Mars conjoint Chiron, cela peut être aussi l’ennemi déclaré, l’acte volontaire ou criminel ?… Il y a eu 3 départs de feu, le nombre 3, ne symbolise-t-il pas, entre autres, le feu destructeur comme la passion qui est née du 1 (l’unité) et du 2 (union) afin de détruire l’enveloppe qui protège le coeur de toute chose pour lui permettre son développement dans la terre matricielle… ?

Il est clair que si l’on cherche tout un tas de symboles, on peut par exemple aussi trouver le 18, jour de l’incendie qui correspond non seulement au numéro des pompiers, mais aussi à l’arcane 18, qui représente quant à elle, la Lune, l’inconscient, l’intuition, nos ombres et nos lumières intérieures, c’est aussi la « Maya » qui nous rappelle que le futur découle du passé et que tous les deux sont indissolublement liés et qu’il faut transcender le passé pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Peut-être, avons-nous ici un message qui pourrait suggérer qu’un choix se présente entre la possibilité d’avancer avec la spiritualité intuitive et unitaire ou de reculer avec l’intellectualité stagnante… Je vous laisse là aussi méditer sur le sujet !

Revenons-en à ce Mars en Bélier, dont les énergies vives et dynamiques, influencent tous ceux qui sont en résonance avec ces énergies martiennes. Il n’est donc pas étonnant, de voir une recrudescence d’accident de la route, dont certains vont faire parler d’eux, de par la violence avec laquelle ils se sont produits. Le feu était présent pour au moins l’un d’entre eux. Que dire de cet incendie survenu le 21 juillet, où deux enfants ont dû sauter de leur balcon, ou de ces incendies volontaires de voiture suite à des altercations ou des mécontentements… Et je ne vous parle pas de la fusillade à Chicago lors de funérailles, ou une prise d’otages dans un bus en Ukraine, un feu qui a ravagé une école à Dunkerque, une troisième exécution fédérale ou peine de mort aux É.-U.…

Le feu et la violence sont partout présents avec ce Mars en Bélier, et je suis certaine de n’avoir pas tout relevé…

Alors, si Mars envoie une dissonance à Jupiter qui, lui, est le principe d’expansion, est-ce que vous pouvez imaginer dans quelles énergies nous allons évoluer jusqu’à la fin du mois d’août ?

On a dit que Jupiter favorisait l’expansion, comme la prospérité ou la richesse, mais aussi les excès, et associé à Mars on peut supposer que l’expansion économique a du mal à s’expanser ou à repartir. Avec Mars, l’action, il se peut qu’on assiste à plus d’emportement, de colères, de pulsions démesurées. Cela peut être plus d’autorité et de combats dirigés contre cette autorité, cela peut être des luttes pour le pouvoir en place, un manque de discipline (port du masque, gestes barrières…), des lois ou des règlements jugés inopportuns, des persécutions religieuses ou idéologiques ne sont pas à l’abri, plus d’infractions, plus d’accident ou de blessure… tout cela par manque de réflexion ou d’attention, car l’énergie vive du Bélier, peut nous faire avoir le geste rapide, moins contrôlé, en étant plus fugace, plus impatient ou imprudent, de sorte que l’on peut prendre des risques en croyant être dans son bon droit, en étant trop confiant, ou en croyant avoir raison, ou en prenant des risques et en mesurant trop tard les conséquences de nos actes.

Donc, soyez prudent dans vos éventuels déplacements en ces périodes chaudes et estivales.

Puis, ce sera au tour de Pluton à recevoir une dissonance de Mars, dimanche 26 juillet 2020 aux alentours de 14h29. Avec ces énergies, on peut s’attendre à ce que des peurs profondes remontent à la surface, comme des angoisses, ou des obsessions. Il peut y avoir des crises de révolte, de combativité, de colère, d’agressivité ou d’autodestruction. Il peut y avoir une puissance dans l’air pour agir, détruire et transformer, et ce, de façon radicale.

Tout est en train de se casser la figure, tout par en « cacahuète », tout explose, tout se déconstruit, mais je vous assure que si vous avez vos deux pieds bien enracinés et que vous resté aligné, cœur, corps et conscience, en vivant l’instant présent, ici et maintenant, vous serez comme l’eau qui est frappée, mais qui, ni ne souffre, ni n’est blessée et qui reflète tout ce qui passe au-dessus d’elle, sans jamais retenir quoique ce soit, ni pensées, ni émotions… tel est vraiment le comportement à adopter pour vivre et évoluer à travers ces tumultes…

En d’autres termes, laissez-vous porter par cette vague énergétique, et apprenez à surfer, quelles que soient les vagues que vous rencontrerez…

Je vous souhaite une superbe maîtrise de vous-même, soyez comme le roseau, pliez, mais ne rompez pas ; soyez comme l’eau, transparente et limpide, où rien ne s’imprime…

Je vous souhaite à tous et à toutes de très bonnes vacances et un très bel été, et bon courage à tous ceux qui travaillent…

Je vous remercie et à très bientôt !

Source: http://astrotransgenerationnel.over-blog.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *