ALUNA JOY YAXKIN – Préparation au Retour à votre Soi UN !

https://translightml.com/2021/09/22/aluna-joy-yaxkin-preparation-au-retour-a-votre-soi-un/?fbclid=IwAR3DMT-zOUUj8uq-tazoSNNLjKvUUQ6UIPGVB7DzqYz3rKSeBb8eowz1USU

Ce que vous vivez collectivement n’a rien à voir avec ce que vous pensez. Il y a un courant sous-jacent qui circule et qui est aussi vieux que l’humanité elle-même.

Il s’agit d’un IMMENSE TEST où il nous est demandé de lâcher un ancien modèle qui provient de la grande division de l’UN juste après le début de la création. Ce fut la première division de l’UN en lumière et en obscurité.

Bien que la lumière et l’obscurité proviennent toutes deux de la création UNE, elles ont rapidement été identifiées comme opposées. Mais en réalité, il n’y a pas d’opposés dans l’UN. Et ce que l’humanité vit actuellement, c’est le UN qui travaille activement à revenir à l’UN, même si cela n’est pas apparent dans le monde physique.

Cette division originelle a créé une grande illusion de séparation et une peur primitive de la mort et de la perte de soi. Lorsque vous avez divisé votre Soi, vous avez cru en cette illusion. Vous avez eu l’impression de perdre une partie de vous-même, ce qui a créé un vide inextinguible que vous avez passé le reste du temps à essayer de combler.

Mais l’opportunité de guérir cette division est maintenant offerte au collectif.

Lorsque nous faisons face à l’illusion de séparation, il y a uniquement l’UNITÉ.

Lorsque nous faisons face à l’illusion de la mort, alors il y a uniquement la VIE éternelle.

Lorsque nous faisons face à la peur, alors il y uniquement l’AMOUR.

Lorsque nous faisons face à notre victime intérieure, celle qui craint d’être contrôlée par d’innombrables illusions, vous vous rappelez que vous êtes le maître de votre existence.

C’est là où vous en êtes aujourd’hui. Personne sous le soleil n’est exempt de ce test… Personne, peu importe qui vous êtes. Chaque être humain vivant est confronté à ce test.

Pour vous élever et devenir un maître vivant de votre réalité, vous devez affronter le fondement de toutes vos dualités.

Si vous réussissez ce test, vous passez à une nouvelle expérience glorieuse. Si vous ne le faites pas, vous répéterez ce test jusqu’à ce que vous le réussissiez.

L’humanité a tourné autour de ce test final dans les âges passés plus de fois que vous ne pouvez l’imaginer. Mais à chaque fois qu’elle l’a contourné, elle a appris des leçons inestimables. Une grande opportunité se présente à vous aujourd’hui, celle de mettre un terme à ces cercles sans fin et de faire un pas en avant unique vers une nouvelle destinée.

C’est là que vous avez l’opportunité de faire face à votre mortalité physique et à votre impermanence, et de voir l’illusion du corps physique auquel vous vous êtes identifié.

Les challenges auxquels vous êtes confronté en cette période unique ont très peu à voir avec la liste des événements actuels ou les perspectives polarisées qui vous entourent. Une tension naturelle est générée entre tout ce qui est divisé dans la conscience collective de l’humanité. C’est de là que vient l’expression ‘les opposés s’attirent’. Prendre parti, ou porter un jugement, perpétue la division qui a créé la scission de l’UN (en lumière et en obscurité) en premier lieu.

Il y a une attraction commune, inconsciente et fondamentale pour ramener l’obscurité et la lumière ensemble, vers la création de l’UN, même s’il semble qu’elles soient encore plus éloignées. Au fil du temps, l’humanité a eu besoin de combattre les opposés pour ressentir la présence de l’autre côté, mais vous oubliez que ce côté opposé est aussi la pièce perdue à l’intérieur de vous-mêmes que vous avez toujours recherchée. Mais lorsque vous revenez à l’UN, toutes les illusions de ces challenges ne sont plus là. Elles n’ont jamais existé.

La dualité sous TOUTES ses formes provient du mental de l’ego, séparé, divisé, et est alimentée par la peur primitive. Mais la plupart ne peuvent pas encore le voir, et ils défendront leur côté jusqu’à ce qu’ils voient la vérité. Ces côtés ne sont que des déclencheurs pour se souvenir de la division originelle et du besoin primal de revenir à l’UN.

Ce moment n’est pas ce que vous pensez qu’il est, et il est beaucoup plus vaste que ce que vous observez. Il s’agit d’un énorme, primal, ancien schéma répétitif qui prend fin, afin que vous puissiez redevenir l’UN.

‘La Source’ par Aluna Joy Yaxkin.

Reçu avant la PLEINE LUNE du 20 Septembre et L’ÉQUINOXE du 22 Septembre 2021.

(( P.S. J’ai dû littéralement perdre la tête pour composer ce message. Alors merci de prendre le temps de le lire. ))

Aluna Joy Yaxkin

www.AlunaJoy.com

https://www.facebook.com/alunajoyyaxkin

Archange Michael : Le va-et-vient sur le chemin de l’Ascension !

Archange Michael : Le va-et-vient sur le chemin de l'Ascension – Presse  Galactique

https://pressegalactique.com/2021/09/24/archange-michael-le-va-et-vient-sur-le-chemin-de-lascension/

Transmis par Vania Rodriguez

Mes chers ! Je suis l’Archange Michael.

Je veux commencer cette semaine avec vous. Non, il n’y a rien de spécial cette semaine, j’aime juste venir ici de temps en temps, pour laisser un peu de mon énergie, de ma force, de mon courage, pour chacun d’entre vous. La marche est dure ? Le voyage est difficile, il est confus ? Tant de choses se passent en même temps. Oui, je dirais que pour ceux d’entre vous qui sont sur la route, cette route de l’ascension, je peux dire qu’à chaque pas que vous faites, la route devient un peu plus étonnante.

Ne vous imaginez pas que vous aurez une route fleurie, propre, sans aucun obstacle, que vous pourrez même marcher les yeux fermés, parce que vous ne trébucherez pas, vous ne tomberez pas ; mais en même temps vous ne voulez pas non plus fermer les yeux, parce que les fleurs sont belles, la nature devient de plus en plus splendide, mais quelque chose d’étrange semble se produire. Vous savez que la route est ainsi, mais vos visions commencent à devenir un peu floues, vous ne semblez plus voir quoi que ce soit clairement et nettement. Pourquoi cela ?

Alors, voyons ici ce qui vous arrive. Imaginez-vous à l’intérieur d’un grand tourbillon. Non, non, ne vous imaginez pas totalement recouverts d’eau. Imaginez que ce tourbillon se produit à partir de votre cou, et que vous ne pouvez pas stabiliser vos pieds. Mais ce tourbillon n’est pas très profond, vous pouvez poser vos pieds, mais la force de l’eau vous tire de votre place, vous secoue, vous fait tomber.

Vous plongez souvent, vous manquez d’air. Vous ressentez la peur, et soudain votre tête retourne à l’extérieur, et ce tourbillon est toujours là, en mouvement. Vous avez l’impression que votre corps change, que l’eau qui vous entoure pénètre votre peau, qu’elle change tout à l’intérieur. Parfois cela fait mal, parfois cela gratte, parfois c’est une sensation de froid, parfois c’est comme si vous aviez reçu un choc. Vous entendez des bruits, vous entendez des voix, vous entendez chanter, vous entendez de la musique… vous avez l’impression de devenir fou.

Le monde qui vous entoure tourne, dans la même direction que votre tourbillon, et vous ne pouvez plus faire attention à rien. Vous voulez fixer votre esprit, votre vision en un seul point, mais vous ne pouvez plus, car vous tournez sans cesse. Oh, nous ne pouvons pas oublier les vertiges, les nausées ; certains vomissent même. Mais qu’est-ce que ce tourbillon ? J’aime mettre les choses en images, car dans votre esprit tridimensionnel, vous pouvez mieux comprendre.

Imaginez donc que vous avez une piscine, une petite piscine qui ne peut accueillir qu’une seule personne. L’eau est un peu en dessous de vos épaules. Vous vous y détendez, vous y plongez de temps en temps, vous refaites surface de temps en temps ; l’eau est chaude, c’est agréable, vous vous détendez. Soudain, vous décidez que vous voulez en sortir. Vous décidez : « Non, je veux remonter, je veux y arriver ». Et quand vous pensez à cette décision, vous n’avez même pas besoin de dire quoi que ce soit, vous devez juste y penser ; c’est comme si cette piscine devenait soudainement un grand mélangeur, et vous commencez à tourner.

Ces eaux, autrefois si calmes, si chaudes, commencent à vous déplacer, ou à vous projeter d’un côté, de l’autre. Non, non, tu ne te fais pas mal parce que c’est une piscine spéciale dont les parois sont duveteuses. Donc tu peux frapper autant que tu veux et tu n’auras pas mal. La vitesse n’est pas encore très élevée, mais tu sens déjà que tu ne peux plus rester immobile. Et puis en même temps, quelqu’un te montre un beau programme, ou plusieurs programmes, que tu pourrais faire depuis l’intérieur de la piscine. Et alors, comme une télévision, tu choisis un de ces programmes à regarder. Et par une étrange coïncidence, à chaque programme que tu choisis, la piscine devient plus vigoureuse, et tu essayes d’éteindre ce programme en changeant de chaîne. Oui, mais la piscine ne s’améliore pas, elle continue à te faire vibrer.

Puis tu penses que tu peux remplacer un programme par un autre, tu en choisis un de plus. Ah, mauvaise décision, car la piscine s’agite encore plus. Et donc tu essayes de faire plusieurs programmes, d’en regarder plusieurs, pour essayer de faire cesser le tourbillon de la piscine. Seulement, à chaque fois que tu en choisis un, elle devient de plus en plus agitée. Et tu veux sortir de cette agitation, tu veux retourner à ce calme que tu connaissais, tu veux retourner t’allonger dans le hamac et te faire servir. Mais ta petite voix intérieure te dit : « Non, tu dois t’élever, tu dois traverser ce tourbillon ! ».

Donc chaque programme que vous avez choisi est un processus de transformation, c’est un processus qui change vos esprits, c’est un processus qui nettoie vos âmes, c’est un processus qui vous fait penser différemment. Donc, cette agitation de la piscine n’est rien d’autre que le fait de tirer hors de votre corps, hors de votre âme, hors de votre esprit, tout ce qui était coincé là, incrusté, profondément dans votre chair, dans votre âme, dans votre esprit. Et ces processus ne sont pas simples, il faut beaucoup secouer pour les faire sortir, pour les faire sortir de soi.

Cette secousse est donc une demande de pardon, un mouvement de pardon, une nouvelle décision de ne plus commettre cela, une nouvelle marche en pensant différemment, un regard différent sur l’autre. Chaque secousse n’est pas pour vous juger, chaque poussée n’est pas pour vous critiquer, chaque plongeon n’est pas pour vous noyer. Et, au fil du temps, vous commencez même à apprécier ces secousses. Vous commencez à apprendre à garder votre corps en équilibre, même dans le tourbillon. Parce que vos corps s’allègent. Donc ce tourbillon commence à devenir un peu plus faible. Maintenant, si vous glissez, si vous revenez aux anciennes pensées, aux anciennes attitudes, le tourbillon revient, parce que vous voulez transporter à nouveau, tout ce qui a été enlevé.

Alors, comprenez mes frères et sœurs, faire une méditation, faire une procédure, faire tout ce que nous faisons n’est pas éternel, cela fonctionne au moment où vous le faites, et cela reste, si vous restez équilibré. Si vous ne prenez pas soin de vous, si vous vous concentrez sur des énergies non positives, tout ce travail disparaît. C’est comme si vous n’aviez rien fait. C’est pourquoi la marche ascensionnelle est un va-et-vient. Vous faites des pas en avant ; difficiles, longs… mais en ce moment le retour est rapide, très rapide. C’est pourquoi, bien souvent, vous ne bougez pas, vous semblez nager, nager, nager, et ne jamais atteindre la rive, même si vous voyez la rive juste là. Parce que vous glissez.

Vous laissez les mauvaises pensées envahir votre esprit.Vous vous attachez à des énergies qui ne sont plus bonnes. Bien sûr, je ne vais pas vous dire que rien de ce que vous faites n’est inutile. Parce que chaque fois que vous prenez la décision de faire quelque chose, vous êtes propulsé en avant. C’est ce qui vous fait avancer. Maintenant, malheureusement, vous revenez aussi tout le temps en arrière. Chaque chose qui diminue votre énergie vous fait revenir, et vous revenez à une vitesse hallucinante, parce que c’est comme ça. Si nous faisions tout ce que vous faites, nous serions encore là demain, mais ce n’est pas le cas. Tout ce que nous vous transmettons vous fait avancer à coup sûr.

Maintenant, tout ce que vous vibrez négativement vous repousse et vous reculez de plusieurs pas, alors que lorsque vous faites une procédure, lorsque vous regardez ces programmes, sur notre télévision, vous avancez, mais ce n’est pas une marche rapide, c’est une marche lente. Pourquoi est-ce lent ? Si nous avons tant de force, si nous avons tant d’amour dans tout ce que nous faisons pour vous, pourquoi est-ce lent ? Parce que cela doit vous faire changer d’avis. C’est l’apprentissage qui vous fait avancer. Lorsque vous avez la conscience d’une énergie négative et que vous lui dites non, l’apprentissage a eu lieu, et alors vous ne revenez pas en arrière. Vous pouvez même ne pas avancer, parce que vous avez rencontré cette énergie, mais vous ne revenez pas en arrière.

L’apprentissage a donc eu lieu, les étapes que vous avez franchies sont toujours là, vous n’êtes pas revenu en arrière. C’est donc l’apprentissage qui vous fait avancer, pas les processus que l’on vous enseigne. Ils vous poussent en avant, mais c’est votre apprentissage qui vous fait avancer, c’est chaque point, chaque moment, chaque choix que vous faites. C’est là que vous vous maintenez en mouvement. Ne pensez pas que c’est en faisant tout ce que nous disons que vous entrerez dans la Cinquième Dimension. Encore une fois, ce que nous vous faisons vivre n’est qu’une impulsion, c’est comme un catapultage vers l’avant. Mais pour y rester, ce n’est pas ce que nous disons qui le fait. Ce sont les décisions, ce sont les choix, ce sont les énergies avec lesquelles vous vous connectez.

Avancer sur la route de l’ascension n’est pas difficile, il existe de nombreuses techniques qui aident. Le grand problème est de rester là, où vous êtes. Mais je vous assure qu’avec le temps, ce tourbillon ne sera plus aussi fort, car vous aurez appris votre leçon. Aujourd’hui, lorsque vous faites un faux pas, vos corps crient, vos esprits crient. Ceux qui sont conscients ressentent : « J’ai du faire quelque chose de mal ! ». Parce que votre propre corps est déjà en train de se manifester.

Donc à ce moment-là, il est temps de s’arrêter et de penser : « Qu’est-ce que j’ai fait de mal ? » Et le simple fait de vous arrêter, de vous asseoir et d’analyser, montre déjà que vous avez une conscience. Votre retour sur investissement ne sera pas si important, car vous êtes en train d’apprendre votre leçon. Donc, à chaque fois que vous faites une erreur et que vous avez la conscience de cette erreur, ce retour en arrière n’est pas aussi violent, vous ne ratez pas autant la route. Pour l’instant, la seule chose dont vous devez vous préoccuper, ce sont vos pensées, vos attitudes, vos paroles, vos sentiments, afin de rester là où tout ce que vous faites vous mène. Sinon, vous allez et venez, mais vous reviendrez souvent, et vous devrez recommencer votre voyage.

Non, vous ne devez pas tout recommencer, ce ne serait pas pratique. C’est juste un processus d’apprentissage, continuez à partir de là où vous êtes. Mais apprenez à être conscient des erreurs que vous faites, de ce que vous émettez. Tout a une conséquence, chaque action a une réaction. Alors, soyez très prudent, soyez très respectueux de chaque choix que vous faites, afin de garder une longueur d’avance sur ce que vous faites.

Sachez que ça ne sert à rien de nous demander pardon. « Oh! j’ai fait une erreur, pardonnez-moi ! » Non, non, non, ne nous demandez pas de vous pardonner, parce que nous ne jugeons ni ne pardonnons personne. Parce qu’il n’y a rien à pardonner. Vous ne nous avez rien fait, vous l’avez fait contre vous-mêmes. Mais ne vous jugez pas non plus, ne vous crucifiez pas non plus, ne vous martyrisez pas non plus. Vous avez fait une erreur ? Que devez-vous faire ? Décidez que cette erreur ne sera plus jamais commise, et tenez votre parole. Ne permettez pas que cette erreur vous implique à nouveau. Apprenez à vivre l’amour inconditionnel, c’est le premier grand pas. Car lorsque vous prenez la décision de ne vivre que dans l’amour inconditionnel, tout le reste devient minime, tout le reste devient facile à vivre.

Parce que c’est vivre dans l’amour inconditionnel qui est la partie difficile. C’est là que vous vous faites mal, vous n’agissez pas avec amour, vous ne parlez peut-être même pas, mais vous pensez en critiquant. Alors, fermez vos pensées et vos bouches. Lorsque vous réalisez que vous allez faire, ou parler, ou agir, ou penser quelque chose de mal, arrêtez immédiatement, changez votre vibration. Parce que si vous changez la vibration, le glissement s’arrête instantanément. Et si vous changez la vibration, vous recommencez à avancer. C’est la grande leçon.

Ne mettez pas toute votre confiance dans les procédures et les techniques que vous utilisez, elles ne sont pas miraculeuses ; elles vous font avancer, si elles sont faites avec amour, avec dévouement, elles le font. Mais c’est vous qui vous maintenez en place, pas la technique.

Ne pensez donc pas qu’en faisant la technique « A », « B », « C », « D », « E », un millier de techniques, vous serez de plus en plus en avance. Oui, vous serez de plus en plus en avance, mais à chaque erreur que vous ferez, à chaque erreur dont vous ne vous occuperez pas, vous reviendrez, et reviendrez, et reviendrez, et tout cet espace que vous avez traversé, vous la perdrez.

Ne considérez donc pas les techniques comme un tremplin, afin d’y arriver plus vite et d’y rester. Vous y arriverez, mais y rester est une autre histoire.

**Channel : Vania Rodriguez

English version : https://eraoflight.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique