MESSAGE AUX TRAVAILLEURS DE LUMIÈRE – Janvier 2021 !

https://pressegalactique.com/2021/01/10/message-aux-travailleurs-de-lumiere-janvier-2021/?no_cache=1610233584&fbclid=IwAR2Bhts1m_aRp848DKvXYkQ4fGMELDBkTJeBXV82hhklP8KR1WKDoTZzvFE

Transmis par Caroline Oceana Ryan

Salutations, amis – c’est-à-dire notre famille, nos parents ! Nous sommes, comme toujours, très heureux de pouvoir nous entretenir avec vous aujourd’hui.

Vous avez donc pu constater, au cours des événements de ces derniers jours, un grand dénouement de ce qui semble être l’ordre et le calme d’un pays qui s’enorgueillit de paraître ordonné à certains moments et en certains lieux.

Pourtant, sous la surface de cette apparence, beaucoup de bouleversements, de chaos et de rage couvent manifestement, et pas seulement depuis quelques années, mais depuis des siècles.

Il n’est pas si inhabituel ou inouï que cela que des images de colère et de malaise vous parviennent au début d’une année de grands changements.

Car l’agitation de l’inégalité non seulement de la vie aux États-Unis, mais aussi de la vie sur Terre, fait partie de la perturbation de l’ancien ordre qui a si longtemps dirigé les événements extérieurs sur cette planète.

Ils l’ont fait simplement pour leur propre sentiment de pouvoir et de contrôle, en dictant les marges et le contenu de ce qui passe pour la « réalité » humaine.

C’est ainsi que les processus électoraux aux États-Unis, et dans de nombreux pays, sont trop souvent inégaux, corrompus et injustes à bien des égards, mais pas seulement dans le sens où une personne ou une autre se voit refuser une place particulière au sein du gouvernement.

Nous ne parlons pas pour défendre un homme ou un parti politique en particulier, car ce n’est pas notre rôle.

Nous voulons dire que la fausse hiérarchie du pouvoir matériel de la planète a conduit à la corruption même de ces grands principes que Saint-Germain lui-même a contribué à établir il y a 245 ans, avec la Déclaration d’indépendance.

Il y avait beaucoup de bonnes intentions dans ce texte, et dans une grande partie de la constitution créée par la suite.

Et il y a au moins un noyau de bon – un certain désir de Vérité au milieu de l’exercice impitoyable du pouvoir matériel – chez certains de ces manifestants qui sont devenus des émeutiers dans la capitale des États-Unis cette semaine.

Nous ne sanctionnons pas leurs méthodes, leurs slogans, ni n’offrons de soutien à ceux qui ont créé cet événement.

Pourtant, nous voyons le bouleversement, le renversement métaphorique des rituels soigneusement assemblés de ce qui, pendant si longtemps, a été considéré comme de la décence, de la moralité, un comportement civilisé, qui en fait n’a fait que dissimuler la corruption, la destruction, les menaces et les mensonges de ceux qui sont au pouvoir.

Et donc, bien que nous ne soutenions aucune forme de violence, ni aucune forme de bouleversement qui nuit à autrui, nous ne ferions que présenter l’idée que ce bouleversement est dû en partie aux énergies qui se sont libérées sur la planète maintenant, en exigeant que la Vérité soit dite..

Vérité, où autrefois seule la diffusion calme de mensonges et d’agendas cachés passait pour des formes de gouvernement acceptables.

L’affichage du 6 janvier était-il la forme de demande préférable ?

Certainement pas ! Et un certain nombre de personnes ont perdu la vie sur Terre en conséquence.

Vous qui lisez ces lignes, vous êtes venus apporter la paix à la Terre, et non une violence insouciante.

Vous êtes venus semer la Vérité dans les systèmes terrestres, dans la conscience humaine et dans l’activité humaine – sur la planète elle-même – et pour défendre ce qui n’a pas encore trouvé la Vérité en soi.

Et cette Vérité serait, que vous êtes des êtres souverains, et que vous ne serez plus dupés à faire confiance aux menteurs, aux charlatans, aux faux prophètes, ou aux « sauveurs » dont vous étiez autrefois convaincus d’avoir besoin pour survivre, pour vivre et pour bien vivre.

Rien de tout cela ne doit être votre vie ou votre héritage, et cela ne sera pas le cas.

Oui, le Grand Tournant est arrivé, ce Grand Changement pour lequel vous avez prié, et vous ne le niez pas, même si vous pleurez sur les scènes de perte et de destruction.

Ces grands principes du système gouvernemental original des États-Unis, basés sur la sagesse des peuples indigènes et leur gouvernement par la Haute Sagesse, ne seront pas perdus maintenant.

Au contraire, ils trouveront enfin la place qui leur revient parmi les véritables témoins de l’histoire de la Terre et leur seront inculqués.

Votre véritable place dans cette galaxie et dans l’Univers sera de plus en plus connue et de plus en plus honorée, acceptée et racontée avec la clarté et la compréhension que vos voix intérieures intuitives vous ont encouragées à accepter depuis des millénaires.

Ces faux dieux et leur règne de chaos ne peuvent pas continuer – nous comprenez-vous, mes chers ?

Ils doivent partir maintenant, et ils ne cessent de faire des histoires pour accompagner tout cela, dont vous comprendrez toute l’étendue dans les mois et les années à venir.

Acceptez pour l’instant que, loin de perdre votre sens de la vie civilisée, la fausse façade sur le vrai visage de la démocratie est enfin arrachée, aussi dur que ce moment puisse parfois être.

Et que les responsables des mensonges, des destructions, des pertes (et la plupart d’entre eux ne permettraient jamais à une caméra de les voir, ni ne participeraient à des destructions publiques) sont même maintenant confrontés à une justice à l’échelle galactique.

Notre écrivain a un texte préféré d’il y a de nombreuses années, de l’auteur-compositeur Bob Dylan, qu’elle n’a jamais oublié : « Mais l’ennemi que je vois, porte un manteau de décence. »

Et en effet, beaucoup de ceux qui portent des costumes bien coupés et parlent en termes éduqués et pieux représentent quelque chose de bien plus sombre et de plus dangereux qu’ils ne l’admettraient jamais en public.

Nous vous demandons de dépasser ce moment douloureux dans votre ligne du temps, très chers.

Au-delà même de l’endroit où se trouve votre vie extérieure, même si cela peut être parfois stressant et difficile pour vous.

Et comprenez que vous n’assistez pas simplement à l’effilochage de l’ancienne vie en troisième dimension telle que vous l’avez connue, mais au tissu de mensonges, au grand réseau de tromperie et d’illusion dans lequel vous avez choisi de vivre il y a longtemps pour ce qu’il vous enseignerait, pour l’apprentissage et la compréhension approfondie qu’il vous donnerait de vous-mêmes et de votre Univers.

Et refusez de réagir avec douleur ou colère à ce que les autres font ou ne font pas.

Mais nettoyez votre propre maison maintenant – ces parties de votre conscience qui vivent en réaction permanente aux événements extérieurs, qui répètent des schémas de pensée inutiles qui ne servent pas votre bien supérieur, ou qui représentent un groupe, un système de croyance, une expérience ou un traumatisme auquel vous vous êtes identifié depuis longtemps, qui en fait ne peut jamais englober la Lumière brillante et l’Amour Divin que vous êtes réellement.

Oui, ceux qui ont appelé cela « les derniers jours » ont raison, car c’est la fin du régime autiste.

Mais, bien plus important encore, c’est le début de ce Grand Changement que vous avez envisagé depuis si longtemps.

Restez dans la Lumière, très chers – plus impliqués dans le calme, la méditation, la musique à haute vibration et le temps dans la Nature que collés à un appareil électronique ou un autre.

Et rappelez-vous que si vous voulez rejoindre vos familles galactiques au moment et de la manière parfaits que vous avez depuis longtemps envisagés, il faut d’abord vous débarrasser de l’ancien manteau de la sombre tromperie.

Enveloppez-vous dans la lumière de votre propre essence d’âme et de celle de votre famille d’âmes, afin de retrouver enfin le chemin de la maison.

Namaste, mes chers ! Nous vous envoyons un amour et un soutien sans fin.

Sachez que vous n’êtes jamais seuls.

Nous vous remercions.

Source: https://carolineoceanaryan.com
Traduit et partagé par la Presse Galactique

Message de la Grande Fraternité de Lumière pour la Nouvelle Année 2021 !

https://messagescelestes.ca/message-de-la-grande-fraternite-de-lumiere-pour-la-nouvelle-annee-2021/

Je demande un Message pour la Nouvelle Année, pour l’année deux mille vingt qui se termine, donc la Nouvelle Année deux mille vingt et un qui commence.

Je vois se dessiner le Sceau de Salomon, l’Étoile de David, l’Étoile à six branches. Message de la Grande Fraternité de Lumière.

Ça dit : Âme de Lumière, Âme d’amour, de paix, transcendez l’espace-temps et venez nous rejoindre dans ces espaces de Lumière : prières, accompagnements, méditation; le lieu de rencontre de votre Âme à nos Âmes Célestes, lieu de rencontre dans la plénitude, la paix, le ressourcement, l’allègement.

Il est important d’agir dans une volonté de bien, de partage, d’amour universel. Le temps est venu de vous rassembler, rassembler les peuples, unir les voix et construire un Monde Meilleur, une façon de voir différente.

La modestie, l’encouragement, les façons de faire plus sereines, dépourvues des possessions au-delà de ce qui doit être. Préserver le bien mais accueillir la modération. Il y a suffisamment, présentement en ce monde, pour accueillir cette simplicité d’être sans outrepasser au-delà de ce qui doit être. Permettre à chacun de recevoir ce qui est approprié; largement distribuer ce qui est au-delà de ce que vous possédez, qui n’est point nécessaire à votre bien-être. Vous avez plus qu’il ne faut parfois, en divers endroits, alors ne gaspillez pas et permettez à chacun de recevoir ce qui est propice à son bien-être. Puisque la légèreté doit se faire en tout et partout, alléger vos biens, alléger vos façons de faire; être au service de votre planète et de ce monde.

La création de ce Nouveau Monde se fait dans la persévérance à ce qui doit être le plus grand bien de la communauté. Acceptez de faire partie de ce bien-être et de cette communauté. Ne refoulez pas l’expression de votre être et ne vous isolez point dans de vastes prétendus de votre bien-être sans vous permettre d’être accueillant envers d’autres. Restez ouvert à participer; vous êtes responsable de ce que vous entretenez comme façons d’être, façons de vivre, façons de faire. Légèreté oblige à être un être de Lumière transcendant la matière et mettre à profit tout ce qu’il possède, tout ce qu’il détient comme connaissance, comme avoir, afin de faire fructifier ce monde de meilleure façon. L’originalité est de mise, des changements profonds se feront; la diversité oblige cela.

L’être se construit parfois une carapace de protection. Il permet en cela de se retirer et de vivre de façon sédentaire ce qu’il a à faire, à vivre, mais à ce moment-là, ne contribue point à l’évolution. Il entretient une densité, une fermeture qui ne permet pas d’exprimer la réalité attendue. Le mouvement doit se faire de plus grande expansion, de plus grande expression de l’âme, de la vie, de la diversité. Soyez attentif à cela.

Parfois vous entendrez, vous observerez des mouvements radicaux qui feront en sorte de faire changer les décisions. Les gouvernements opèrent des transitions. Parfois ils observent et modifient leurs façons de voir ou de faire selon les exigences de la communauté. Le bien de tous sera au cœur de ce moment de vie en deux mille vingt et un.

La paix revient parfois en des endroits et, à d’autres moments, il y a bousculades, des forces de l’ordre qui opèrent. Puisque les décisions seront nombreuses, il faudra se faire porte-parole de vie et non de destruction.

La contrariété peut venir, le manque de jugement parfois mais aussi les effondrements de ce qui n’est plus apte à servir la population. Le changement se fait parfois difficilement mais engendrant tout de même satisfaction à la fin de la résultante et des modifications qui seront apportées, qui souligneront le parcours décisif ainsi transformé.

La loi oblige, les mesures de guerre seront appliquées, la vie reprendra par la suite. Le pays se transforme, la légèreté se place. Des dissidents dirigeant ce pays, ce pays sera acculé au pied du mur et devra rendre des comptes pour avoir oppressé et transmis de fausses valeurs. Le peuple a raison de dire qu’il est temps de changer et ce mouvement se fait dans la direction souhaitée; la démocratie oblige à cela.

Si vous choisissez la paix, vous aurez la paix en vous et autour de vous. Si vous choisissez la noirceur et les expressions de lourdes conséquences, vous aurez à subir le fardeau de ce que cela apporte. La légèreté doit se faire, nous disons, la paix doit revenir et en chacun, pour chacun, se place ce défi de vie.

Les empreintes karmiques sont nombreuses pour certains peuples, ce qui aura pour effets de faire vivre les conséquences de cela, de ces mouvements, de ces agitations, de cette persévérance à entretenir la lourde conséquence dans ce mouvement. Sachez opérer la transition, voyant ce qui est et affrontant vos peurs afin de réduire le stress qui peut vous venir : la peur de vivre le fléau, le combat intérieur, la dualité, sans quoi vous serez amené à poursuivre ce chemin dans la lourde conséquence de ce qu’apporte cette dualité : fardeau accru, dispute continue, acharnement dans de fausses croyances, dans de mauvaises directions. Soyez allégé, venez en votre Cœur, variez la vibration, assouplissez votre regard; devenez un instrument de paix et non un instrument de désordre.

La fatalité a à ce qu’il y a à vivre. La fatalité peut devenir un désastre ou une acceptation de ce que la vie propose de nouveau à venir, dans la paix, dans le calme, le désir profond de vivre, de la façon la plus simple. La vie se fera, ce passage et cette grande transition sera accueillie par de nombreuses personnes.

Je vois l’image d’un enfant sur une balançoire.

La simplicité de l’enfant sans obstruction de pensée, simplement dans la légèreté de vivre le moment présent; ce moment où la paix est présente, où le calme habite l’être. Les enfants ont de l’amour en eux, de la poésie dans la douceur de l’âme. Ils ne portent point de pensées sombres; ils sont simplement dans l’accueil de la vie, la légèreté, la simplicité. En cela soyez les artisans de Nouveau Monde dans une simple envie de créer la perfection et la paix en tout instant. Vivre le changement est important : la notion de transition, la notion d’allègement, la notion de persévérance et de création dans ce que vous aimez le plus, dans ce que vous reconnaissez comme étant une valeur fondamentale, afin d’être un artisan de la Lumière.

Je vois quelqu’un qui est à genoux sur le sol et les mains qui travaillent dans la terre à créer, à semer.

On répète : simplicité. Travailler la terre, amener la vie, reprogrammer ce qui a été déprogrammé. Être des artisans de demain, élaborer de nouveaux Plans de vie, créer le Nouveau monde.

Je vois un être debout, une énergie masculine qui tient dans ses mains un enfant, un bébé. Je vois une femme qui pose sa tête sur l’épaule de l’homme.

L’amour, la vie, engendrer la vie, être amoureux de la vie; ensemble créer cette union et forger la Nouvelle Vie, le cœur battra à nouveau. Les gens ont besoin de s’unir et ce moment de l’année deux mille vingt et un est un moment de créer, recréer pour participer à équilibrer cette vie. Les unions, rassemblements, la famille, jouer dans l’importance de profiter de la vie : danser, chanter et s’illuminer dans la paix, la joie retrouvée.

Je vois l’image, comme on dirait un hôpital, parce que je vois quelqu’un qui accroche un sac de soluté, avec un lit, des personnes hospitalisées.

On dit : beaucoup de personnes hospitalisées. Pour le début d’année : On me montre une espèce de graphique en dents de scie avec un pic élevé et plusieurs qui redescendent par la suite mais, je vois ça descend, ça remonte un peu, pas aussi haut que c’était, mais il y a une remontée, ça descend et doucement ça va en redescendant mais, je dis, parfois avec légère remontée, mais jamais aussi haut que cela a été.

Des progrès qui feront en sorte de réduire les cas de contagion de la pandémie qui diminuera son fléau. On dit que des études auront démontré que c’était variable, comme si ce n’était pas toujours identique en tout et partout. Un contrôle adéquat, une mesure entreprise qui sera efficace et la contamination diminuera progressivement, s’estompera et finira par disparaître.

Bien qu’il y aura encore répercussions plusieurs mois, On dit de donner notre meilleur : donnez votre meilleur.

Je le ressens comme : d’être attentif et positif, de maintenir des façons de faire qui permettent de contribuer au meilleur pour chacun.

On dit que les personnes ont souffert d’un grand stress, de grandes peurs et comme s’il faudra calmer ces agitations : un temps de réflexion, un temps pour apporter de l’aide.

On dit : savoir écouter, prendre le temps d’écouter les autres pour comprendre vraiment leur vraie nature, qui ils sont, et prendre le temps de mieux exprimer qui l’on est, ce qui est transporté intérieurement. Être attentif, écouter, et parler pour être écouté. Parfois on hésite à dire ce que l’on pense et parfois on ment pour ne pas dire ce que l’on pense; la vérité oblige à être authentique.

L’année deux mille vingt et un sera propice à l’expression de vérité. Il faut parler ouvertement et dire ce que l’on pense sans blâmer les autres; simplement à ce que l’on ressent intérieurement, profondément, il faut le dire. La plupart des personnes oublient cela, manifestant ainsi leur désaccord, leur amertume de façon ouvertement, sans dire profondément en eux ce qu’ils retiennent. Se permettre d’être vrai, authentique, place la légèreté, la création de la transformation. Plus on opère la transition de dire ce qui nous pèse, ce qu’il y a à l’intérieur, plus cela ouvre à la transformation. La paix revient, l’amertume se dissout, l’ouverture à la conscience nouvelle, l’acceptation de soi, de l’autre, tel que la vérité le veut.

Je vois comme, on dirait le sable du désert, un endroit très sableux, je pense le sable du désert, mais je vois aussi l’image d’un éléphant. On parle de violence. Je vois un rhinocéros, je ressens de la violence faite aux animaux.

Je vois un homme avec, on dirait, un koala dans les mains comme pour en prendre soin. L’importance d’être attentif à ce règne animal; ne pas détruire, On invite à prendre soin des animaux.

Je ressens, j’ai l’impression en ressentant l’aspect désertique, de manque d’eau, l’impression d’une sécheresse mais du côté de l’Afrique, comme si, je vois, …On me montre un cours d’eau qui s’assèche, des éléphants qui cherchent à trouver l’eau ; difficulté à s’abreuver. Je vois une terre aride craquée, et on ramène qu’on ne se soucie pas suffisamment de la planète, de la modification des climats et changements climatiques.

Et en même temps, On me montre tout à coup : je vois comme si j’étais dans le ciel, dans l’atmosphère, comme si On me montrait un espèce de satellite. Je vois un satellite avec des coupoles.

J’ai l’impression d’observations, constatations des dérangements climatiques observés; comme une impression que ces appareils peuvent influencer ce qui se passe au niveau climatique.

On dit de rester alertes à ce que les scientifiques diront parce qu’il y a beaucoup de transformations à venir.

On dit : ne pas jouer sur les mots mais bien apprendre à comprendre, comme si un cri d’alarme se faisait mais qu’on ne voulait pas entendre et qu’on transformait, par d’autres paroles, l’information.

Et là j’ai l’image de glaciers en train de fondre; je vois des masses de glace qui tombent dans l’eau, qui se défont, et On dit : urgence d’agir.

On invite à travailler fort sur cela : mettre de l’emphase sur le climat afin de redresser, d’apporter des modifications.

On dit : chacun est responsable; une petite action engendre une grande réaction parce que la petite action amplifiée par plusieurs petites actions de chacun apporte un grand changement. Les générations futures bénéficieront de ce changement; ce qui aura été fait poursuivra à travers les années des époques à venir.

Urgence d’agir maintenant pour avoir un résultat plus grand avec le temps.

On me parle des produits chimiques : bon nombre sera aboli; beaucoup de transformations pour le progrès, pour l’amélioration.

Avancez en confiance, agissez en vous responsabilisant à ce qui doit être. Nourrissez l’espoir, être inventif. Le rôle de chacun est important, la clé demeure en vous, en votre participation à être ce qui est prémisse de vie, de nouveauté.

Nous avons dit ce qui était à dire. Nous espérons que vous comprenez qu’il est important d’agir pour le bien de la planète et de chaque individu; Le temps presse, la vie reprend son cours.

Je vois un Ange, l’Archange Gabriel avec sa trompette, annonçant la paix, le renouveau, la confiance que chacun doit avoir dans ce moment de grande transformation.

Avec Amour nous vous saluons. Avec Amour nous vous proposons de vous unir à nous dans votre Centre, au Centre de votre Être, dans le Sanctuaire de votre Cœur, de votre chakra du Cœur : union de la Vie, de l’Âme. Corps, Âme, Esprit en une même fusion de Lumière à la Source de Vie Universelle. En chacun de vous il y a cela : ce lien d’Âme Céleste, ce lien d’Âme Divine, la Source qui coule en vous, qui vous unit à tout ce qui est, à ce Monde de Lumière, à ce Monde de Vérité, d’Amour Universel. Sachez vous relier, vous ressourcer et retrouver votre harmonie en tout et partout. Avancez dans la Paix.

Je vois l’image d’une immense Cathédrale, un immense Sanctuaire de Lumière rempli d’Êtres de Lumière et d’Âmes qui avancent dans ce Sanctuaire de Lumière …. et j’entends : « Bénédiction à vous, à chacun de vous ». Nous bénissons votre Âme de Lumière. Nous bénissons votre Être entier, à ce qu’il est dans ce processus de Vie.

Amen … ainsi soit-il.

Voilà le Message

Message canalisé le 31 décembre 2020 par Ginette Desrosiers

Partagé par Messages Célestes : https://messagescelestes.ca