Eglises et temples – Omraam Mikhaël AÏvanhov –

omraam 2

« En considérant leurs églises et leurs temples comme les seules demeures de la Divinité, les humains appauvrissent leur compréhension du sacré. Existe-t-il seulement un temple construit par les humains qui soit comparable au grand temple que Dieu a créé, l’univers ? Peut-il exister un lieu plus sacré qu’un lieu créé par Dieu Lui-même ? Comment s’imaginer qu’un édifice, assemblage de matériaux friables, est plus important pour eux que cette œuvre de Dieu que jamais personne n’arrivera à détruire ? Il faut respecter ces lieux de prière et de recueillement que sont les temples et les églises, mais il faut comprendre aussi que l’on peut adorer Dieu dans son temple, la nature, et particulièrement dans la paix et la limpidité du matin. Là, le soleil qui se lève sur le monde est le prêtre qui distribue ses bénédictions à toutes les créatures : la lumière, la chaleur et la vie.
Où que vous soyez sur la terre, le soleil brille au-dessus de votre tête. Vous n’avez pas besoin de voyager ou d’aller en pèlerinage pour le rencontrer. Il est le symbole de l’omniprésence de Dieu. Sa lumière, sa chaleur et sa vie valent plus que toutes les images saintes et tous les sacrements. »

Omraam Mikhaël AÏvanhov