Samsara, l’insatisfaction au monde conditionné par l’ignorance……..

 

Image

Samsara, l’insatisfaction au monde conditionné par l’ignorance.

Nous appelons « bonheur » ce qui n’est, le plus souvent, que source de souffrance. Nous avons soif de richesse, de pouvoir et de gloire, et nous succombons à la quête obsessionnelle des plaisirs en nous imaginant qu’ils vont nous conduire au bonheur. Dans notre vie quotidienne, les choses nous apparaissent comme « plaisantes » ou « déplaisantes » et les gens comme « bons » ou « mauvais », et nous sommes convaincus que ces qualités ou ces défauts leur sont inhérents. Quant à notre « moi », celui qui perçoit tout cela, il nous semble tout aussi réel et concret. Il y a pourtant un abîme entre la façon dont les choses nous apparaissent et ce qu’elles sont en réalité. Nous attribuons une existence permanente à des phénomènes passagers, et une réalité solide à nos constructions mentales, mais ce qui nous apparaît comme des entités autonomes n’est en fait qu’un réseau infini d’interdépendances en perpétuel changement. Cette méprise engendre de puissants réflexes d’attachement et de rejet qui entraînent à leur tour frustrations et souffrances. Dans son premier sermon, le Bouddha enseigna ce qu’on appelle les Quatre Nobles Vérités : la vérité de la souffrance qui imprègne inexorablement le monde conditionné par l’ignorance ; la vérité de l’origine de cette souffrance – la confusion mentale, les émotions négatives et les actes avec leurs effets inéluctables (ou karma) ; la vérité de la cessation, qui est la possibilité de mettre un terme à la souffrance ; et la vérité de la voie qui mène à cette cessation. « Souffrance » est un terme général qui inclut toutes les formes d’insatisfaction et d’expérience douloureuse telles que la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort, le fait d’être confronté à ses ennemis, de perdre ses proches, et ainsi de suite. Le Bouddha distingue trois sortes de souffrance : la souffrance visible, la souffrance du changement et la souffrance universelle, inhérente à tous les phénomènes composés d’éléments momentanément réunis et transitoires par nature. La souffrance visible est partout évidente : maladies, mort, guerres, catastrophes naturelles, etc. La souffrance du changement est en germe dans les différents plaisirs qui nous semblent pouvoir durer mais se transforment tôt ou tard en leur contraire. Alors que nous venons juste de manger un repas délicieux, nous sommes pris de spasmes dus à une intoxication alimentaire ; alors que notre famille est tranquillement réunie pour un pique-nique, notre enfant est soudain mordu par un serpent ; tandis que des noceurs dansent joyeusement, le chapiteau qui les abrite s’enflamme et s’effondre sur eux. Ce type de souffrance peut survenir à chaque instant de notre vie mais nous n’y pensons jamais, fascinés que nous sommes par le mirage des apparences, et oublieux que les êtres et les choses sont en perpétuel changement. Enfin, la souffrance universelle est la plus difficile à percevoir car elle est concomitante de l’aveuglement de notre esprit et se trouve en perpétuelle formation aussi longtemps que nous sommes sous l’emprise de l’ignorance et de l’attachement à l’ego. Elle procède du fait que nous ne discernons pas ce qu’il convient de faire pour éviter de souffrir. Cette confusion et les tendances qui lui sont associées nous conduisent à perpétuer les actes qui sont à l’origine même de nos tourments. Pour dissiper cette souffrance, il est nécessaire de se réveiller du sommeil de l’ignorance et de comprendre les mécanismes du bonheur et de la souffrance.

Matthieu Ricard Chemin Spirituel

Le ressentiment, les regrets, la haine……..

 

Image

☆*´☽ ☆* Le ressentiment, les regrets, la haine, forment dans notre être une accumulation de nœuds, tout comme la petitesse, les envies, la jalousie.
Nos peurs et nos sentiments négatifs forment des nœuds, des barrières, des kystes émotionnels…
Ces nœuds, tout comme des détritus dans un ruisseau, forment des barrages, et empêchent la force de vie et le flux d’énergie de circuler harmonieusement.
Cette stagnation d’énergie, comme des déchets au fond d’une poubelle, finissent par créer des maladies, le mal a dit….ce que nous ne disons pas….
Niveler ces nœuds par la sérénité, l’acceptation de ce qui est, l’oubli, le pardon, c’est laisser à nouveau circuler la vie, l’amour, et la laisser irriguer tout notre être.

« Tout m’est donné, et je redistribue tout ce qui m’est donné… »
« Je vis sans peur, ni de la pauvreté, ni de la maladie »
Cette affirmation, quand elle est dite avec confiance, irradie, propulse un merveilleux échange, tout le mystère de la charité y vibre et cette vibration empêche l’écoulement dans le néant.

Tout m’est donné, je donne tout….rien ne se perd.

Voilà le grand mouvement dans lequel il faudrait s’incorporer pour être serein, confiant.
Relation entre les émotions et les maladies :
« Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime! »

Toutes les émotions que vous refoulez à l’intérieur de vous-même parce que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas les verbaliser, peuvent se cristalliser dans différentes parties de votre corps.
Les émotions génèrent des symptômes physiques, par exemple LA PEUR, L’ANGOISSE donnent des palpitations cardiaques, vertiges, sueurs, tremblements, mains moites.
LA PANIQUE peut provoquer des diarrhées.
LA COLÈRE retenue, LA RANCUNE : une crise de foie.
LA DIFFICULTÉ A TROUVER OU A PRENDRE SA PLACE peut provoquer des infections urinaires à répétition.
QUELQUE CHOSE QU’ON NE VEUT PAS ENTENDRE OU QUAND ON NE VEUT PAS S’ÉCOUTER, des otites, douleurs d’oreilles.
QUELQUE CHOSE QU’ON N’A PAS OSE DIRE, QU’ON A RAVALE, une angine, des maux de gorge.
UN REFUS DE CÉDER, DE PLIER, D’OBÉIR OU DE SE SOUMETTRE, des problèmes de genoux.
PEUR DE L’AVENIR, PEUR DU CHANGEMENT, PEUR DE MANQUER D’ARGENT, des douleurs lombaires.
INTRANSIGEANCE, RIGIDITÉ, douleurs cervicales et nuque raide.
CONFLIT AVEC L’AUTORITÉ, douleurs d’épaules.
TOUT PRENDRE SUR SOI, également douleurs d’épaules, sensation d’un fardeau.
SERRER LES DENTS POUR AFFRONTER QUELQU’UN OU UNE SITUATION SANS RIEN DIRE…douleurs dentaires, aphtes, abcès.
PEUR DE L’AVENIR, DIFFICULTÉS A ALLER DE L’AVANT, OU BESOIN DE « LEVER LE PIED »: douleurs dans les jambes, les pieds, les chevilles.

Bien sûr, il ne faut pas généraliser, ça peut être tout simplement un problème mécanique, faux mouvement, coup de froid….mais si vous ne trouvez pas d’explications, essayez de réfléchir à ce qui se passe dans votre ressenti.

Au besoin, faites la thérapie par l’écriture, écrivez ce qui vous préoccupe, et brûlez ou déchirez.
Ca permettra à l’émotion de s’évacuer.
Sebastien…

via Mirdin Lionel. – gratitude –

La Main……

 

Image

Voilà l’explication du pourquoi j’regarde toujours les mains des personnes 🙂

La Main

résumé de l’homme et de l’univers La main n’est pas seulement cet organe qui nous permet de toucher et de tenir des objets ou des créatures; elle est un résumé de notre être entier. L’Intelligence cosmique a fait d’elle une entité vii-ante dotée de l’équivalent d’un organisme avec un cerveau, un cœur, un estomac… Fit puisque chaque partie du cosmos est en correspondance avec une partie de notre corps, la main est liée au cosmos tout entier. Il ne faut jamais l’oublier: de même que notre corps est un reflet de l’univers, de même notre main est un reflet de notre corps, elle est donc, elle aussi, en relation avec l’univers. Omraam Mikhaël Aïvanhov

La réponse à votre question se trouve dans votre coeur…

Image

La réponse à votre question se trouve dans votre coeur.

Vous pouvez croire en vos désirs les plus chers même si, pour l’instant, rien n’indique comment les choses s’arrangeront.

Dans les circonstances, il vous est demandé d’avoir la foi et d’être fidèle à vous-même.

L’Univers veillera sur vos besoins et sur vos relations pendant que vous apporterez les changements qui s’imposent dans votre vie.

Doreen Virtue

QUI SONT NOS GUIDES SPIRITUELS ?

Image

QUI SONT NOS GUIDES SPIRITUELS ?

Nous avons tous un ou plusieurs guides spirituels. Dans la majorité des cas, ce sont des hommes ou femmes, comme vous et moi. Généralement, ils ont été pendant une ou plusieurs vies antérieures des membres de notre famille proche des amis intimes, ou encore des personnes qui ont accepté de nous accompagner sur le chemin spirituel, sans forcément nous connaitre. Ils peuvent être aussi des personnages provenant de tous les plans possibles, de mondes éloignés ou même de planètes où nous aurions vécu durant une période ou dans une vie antérieure. QUELLE EST LEUR MISSION ? Des guides spirituels sont là pour nous montrer le chemin, plus que pour nous protéger. leur action est malgré tout limitée. Ils ne peuvent pas interférer dans nos libertés autrement que par des suggestions intérieures. Nous recevons ainsi ces informations sous forme d’inspiration, de pensées qui guident nos choix. C’est une mission qui leur a été confiée ou qu’ils ont demandée. Souvent, ce sont les personnes qui sont proches de nous intérieurement, qui nous aiment, qui font la demande de nous guider. C’est un cas habituel. La personne qui devait nous guider, laisse ainsi la place à quelqu’un de plus proche et ira guider quelqu’un d’autre. Les guides envoient à chacun d’entre nous des messages afin de nous faire travailler sur ce que nous avions a comprendre en venant sur terre, c’est à dire notre mission. Pour cela il suffit de les écouter et de les entendre. Ils sont là pour nous aider et nous faire passer le message. Ils nous guident pour nous amener vers le meilleur de nous-même, mettant entre nos mains les matériaux nécessaires à notre évolution. Ils se tiennent à notre niveau et souvent avec beaucoup de patience nous amènent à notre rythme et malgré nos chutes vers la lumière. S. Boutboul Divina Luz (Monde de Lumière)

Couleurs des pierres pour harmoniser les chakras…….

Image

Couleurs des pierres pour harmoniser les chakras:

chakra racine – 1er chakra : rouge, brun, noir.

chakra sacré – 2e chakra : orange, depuis les tonalités orangées pâles jusqu’aux orangés bruns plus sombres, dans des variantes orangé rouge à jaune orangé.

chakra du plexus solaire – 3e chakra: jaune, du jaune pâle brun jaune en passant par des jaunes francs, des jaunes d’or (plus orangés), des jaunes citron (plus verts).

chakra du cœur – 4e chakra : rose, vert, or

chakra de la gorge – 5e chakra : bleu ciel, bleu turquoise, bleu lapis-lazuli, argent.

chakra du troisième oeil – 6e chakra: indigo, bleu soutenu, bleu franc, bleu vif

chakra du sommet – 7e chakra: violet, blanc, or